Beaucoup connaissent les vertus du thym, du citron, du miel, de l'eucalyptus, ou encore de l'échinacée, mais d'autres plantes sont très efficaces contre les infections respiratoires, la fièvre, ou encore les désagréments liés au rhume.

Il suffit de tendre l'oreille autour de soi pour se rendre compte que toux, éternuements et reniflements sont bel bien d'actualité. Normal, en hiver, peu de gens échappent aux rhumes ou même à la grippe, sauf peut-être ceux qui s'y préparent. Sans pour autant dévaliser la pharmacie en médicaments, antibiotiques inutiles pour ce genre de soucis de santé, huiles essentielles, vitamines et compléments alimentaires, il existe des tas de plantes dont les vertus sont incroyablement efficaces pour prévenir ou guérir les maux de gorge, le nez qui coule, la toux, la fièvre, etc.

Tout le monde connaît les bienfaits du thym, du citron, du miel, de la cannelle, de l'eucalyptus, ou encore de l'échinacée. Il existe cependant d'autres végétaux dont on ignore souvent les vertus « anti-crève ». Certains proviennent tout droit de Chine où la phytothérapie garde une place prépondérante dans la médecine traditionnelle. La majorité de ces plantes fleurissent au printemps et donc après la grosse période des rhumes, mais la plupart d'entre elles s'achètent dans les magasins bio. On peut aussi les trouver en pharmacie, chez des herboristes ou via internet.


Fruit de Siraitia Grosvenorii

© D.R

On le trouve dans le sud de la Chine sous le nom de Luo Han Guo. Séché, il est très utilisé dans ce pays pour soigner les toux et maux de gorge. D'ailleurs, les chanteurs le consomment pour préserver leur voix. Ce fruit permet d'éliminer les mucosités et stoppe la toux avec expectorations jaunes; il humidifie et clarifie le poumon. Bonus: A côté de ces vertus, c'est aussi un très bon humidificateur pour les intestins et un anti-soif naturel. Et puis, son pouvoir sucrant est 250-425 fois supérieur au saccharose, intéressant donc pour les diabétiques ou les personnes qui surveillent leur apport en sucre. On peut en grignotter des petits morceaux, mais le plus efficace, c'est en tisane (ou ajouté à une autre tisane), de 9 à 15 g, réutilisables jusqu'à trois fois. On peut facilement le dénicher chez nous dans les épiceries chinoises (on peut aussi le commander sur internet).


Feuilles et fruits de cassis

© REPORTERS

S'il est connu pour son effet diurétique, anti-inflammatoire, antirhumatismal et sa forte teneur en fibres, le cassis est aussi, outre le fait que c'est délicieux, conseillé lors des rhumes, maux de gorge ou états grippaux. Ses baies contiennent en effet quatre fois plus de vitamines C que l'orange. Elles stimulent donc les défenses immunitaires et soignent ces maladies. Bonus: en infusion, les feuilles sont excellentes contre le stress et la fatigue. Et puis, c'est bon pour la ligne!


La guimauve

© REPORTERS

Connue surtout en confiserie dans la composition d'une pâte molle et sucrée (avec ses racines), la guimauve est une plante avant tout avec de jolies fleurs ! Elle fait partie des sept espèces dites "pectorales", exploitées par la médecine traditionnelle grecque et chinoise. Elle est donc remplie de vertus antitussives et anti-inflammatoires. On l'utilise pour soulager la toux, la gorge, la cavité buccale ou encore le pharynx. Bonus: elle aide également à la digestion. Par contre, elle est riche en sucre et ne convient pas pour les diabétiques. On peut infuser les fleurs ou encore faire macérer avec un peu d'eau froide des racines séchées avant de les filtrer. On retrouve les mêmes vertus dans la violette, le tussilage, le pied de chat, le coquelicot, le bouillon blanc, et la mauve sauvage (un bon résumé ici)


Le gingembre

© REPORTERS

Non, la racine de gingembre n'est pas qu'un aphrodisiaque ou une épice pour les plats asiatiques. En Chine, c'est une des plantes les plus utilisées pour la médecine traditionnelle. Antivirale, elle possède des vertus antitussives naturelles, anti-inflammatoires et soulage également les maux de gorge. Bonus: le gingembre atténue également les nausées, les maux de tête, les douleurs dentaires, les troubles digestifs et se trouve facilement dans les magasins. On l'utilise de plusieurs manières pour chasser ou même (surtout!) prévenir un mauvais rhume. Le plus simple, c'est de faire infuser 10 minutes une cuillère à soupe de racine râpée dans de l'eau chaude. Mais, il est très agréable également de couper cinq tranches et des les glisser dans un bain chaud. Les vapeurs dégageront votre nez. Et puis une fois hors de l'eau, votre transpiration évacuera les toxines.


La Ronce

© REPORTERS

La ronce, c'est cet arbuste très épineux qui produit la délicieuse mûre sauvage. Ses feuilles font des miracles. Il est recommandé de cueillir les plus hautes, pour ceux qui vivent à la campagne. Quant aux citadins, ils peuvent en trouver en pharmacie ou chez les herboristes. C'est un puissant anti-inflammatoire et anti-infectueux. La ronce est donc conseillée pour soigner les maux de gorge, la pharyngite, la laryngite, l'enrouement (si la douleur est forte, on peut ajouter à la tisane quelques clous de girofles pour un effet anesthésiant). Les bourgeons et les jeunes pousses sont particulièrement efficaces pour prévenir les bronchites. Bonus: la ronce embellit la peau et les cheveux, agit contre les diarrhées.


Feuille de lierre terrestre

© REPORTERS

A ne pas confondre avec le lierre grimpant qui peut être toxique. Depuis l'antiquité, le lierre terrestre est connu pour dégager les voies respiratoires, traiter les bronchites et les rhumes. Ses feuilles apaisent également la toux et apportent un effet sédatif léger. Laissez infuser durant une demi-heure quelques feuilles séchées et buvez la tisane très chaude. Bonus: il est efficace aussi en application cutanée pour soulager les rhumatismes et l'arthrose.


Sureau noir

© REPORTERS

Tout le monde connaît ses baies noires, mais ce sont surtout ses fleurs blanches et l'écorce qui sont utilisées depuis l'Antiquité pour traiter différents maux comme la fièvre, les irritations buccales, les infestions respiratoires (rhumes, toux grasses, sinusites), et la grippe. Bonus: on utilise aussi cette plante pour ses vertus diurétiques, laxatives, antirhumatismales, anti-inflammatoires et anti-histaminiques. Il suffit d'infuser 3 g à 5 g de fleurs séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Les baies se consomment en sirop.


Primevère officinale (Coucou)

© REPORTERS

Comme beaucoup d'autres fleurs de printemps, la primevère aide à guérir les troubles de l'hiver comme le rhume et les douleurs musculaires liées au refroidissement. Elle est connue pour son effet expectorant, adoucissant, calmant (notamment pour les maux de tête), et décongestionnant. Bonus: ses pétales possèdent des vertus sédatives et cette plante est aussi appréciée dans les traitements contre les rhumatismes et pour les cures détox. En plus, ses jolies fleurs sont délicieuses et peuvent se manger en salade ou se laisser infuser en tisane.


Chèvrefeuille

© REPORTERS

Chez nous, on utilise le chèvrefeuille pour orner les entrées vu que c'est une plante liane qui sent bon. En médecine chinoise, il est plutôt cultivé pour ses vertus médicinales. On le retrouve d'ailleurs dans plus de 500 prescriptions pour son effet antibactérien, anti-inflammatoire, antiviral. En infusion, les fleurs permettent aussi de lutter contre les affections des voies respiratoires (pouvoir expectorant). Bonus: il peut également servir à traiter l'asthme, les tiges apaisent la peau, les fleurs sont aussi utilisées dans le traitement des diarrhées. En huile de massage, le chèvrefeuille est relaxant.


Lavande

© REPORTERS

La lavande est connue pour son parfum incroyable et ses vertus hyper relaxantes. Mais, cette fleur violette est aussi un excellent antiseptique naturel qui agit sur les voies respiratoires, permet de réduire les maux de tête, de lutter contre la toux et le rhume. Particulièrement utilisée en huile essentielle, elle peut tout autant être infusée en tisane. Il suffit de verser de l'eau bouillante sur une cuillerée à thé de fleurs séchées. Bonus: la lavande calme aussi les affections de la peau , les douleurs articulaires, chasse les poux, est connue pour ses effets antiseptiques efficaces et pour favoriser l'endormissement. 


Bien entendu en cas de fortes fièvres ou de grosses grippes, lorsqu'on est enceinte, diabétique ou allergique à plusieurs plantes, il vaut toujours mieux consulter un médecin.