Magazine Les hypocondriaques s’observent pour traquer le moindre symptôme. S’ensuit une angoisse monstre.

Petits boutons, maux de tête, douleurs intercostales ou articulaires, fourmillements, extrasystoles, démangeaisons : pour les personnes à tendance hypocondriaque, tout est source d’inquiétudes et d’anxiété.

Sur son site Vie d’hypocondriaque*, Damien Banon, un ancien hypocondriaque, donne de nombreuses clés pour reconnaître les signes de l’hypocondrie, cette maladie mentale qui épuise ceux qui l’ont et qui est en plus souvent moquée. (...)