Magazine Une belle initiative qui séduit de plus en plus d'internautes. 


Des bouteilles en plastique remplies de mégots ont envahi Twitter depuis quelques jours. Elles se trouvent sur la plage, dans des parcs ou dans la rue. Ces bouteilles, grandes ou petites, sont le symbole d'un nouveau challenge : le #FillTheBottle, qu'on peut traduire par "remplis la bouteille". Les personnes qui ont acceptées de relever le défi posent aux cotés de leurs bouteilles, fières de leur acte citoyen. 






"On a juste à descendre dans la rue"


Amal Tahla est à l'origine de ce hashtag. "On a vu plusieurs personnes poster des photos de bouteilles remplies de mégots qu'ils avaient rempli quand ils promenaient leur chien ou qu'ils se promenaient tout simplement. Je me suis dit que ce serait cool de pousser le délire un peu plus loin, que ça prenne un peu plus d'ampleur. J'ai proposé la hashtag #FillTheBottle. Vingt-quatre heures plus tard, on était à 30 000 tweets, des centaines de photos" explique-t-elle au média en ligne Brut. 

La jeune Française met l'accent sur la simplicité du challenge : " On a juste à descendre dans la rue, juste en bas de chez soi. On peut très vite remplir une bouteille. C'est important de montrer que même à notre échelle, on peut faire bouger des choses". 



En Belgique, quelques 10 millions de cigarettes sont jetées chaque jour par terre. Selon la Fondation contre le cancer, une personne sur 5 fume dans le pays, avec en moyenne 15 cigarettes par jour. 
Des initiatives dans la lignée de #FilltheBottle sont aussi mises en place dans le pays. Le 22 avril dernier, l'activiste anti-mégot Leo Not Happy avait organisé un événement de grande ampleur. A Bruxelles, 203 volontaires avaient ramassés près de 120 000 mégots en une journée. Cet été, les festivals ont aussi fait de la lutte contre les mégots une priorité dans leur action écologique. Au mois de juin, le Couleur Café Festival a distribué 19 000 cendriers de poche aux participants.