Un spot consternant tourne sur les réseaux sociaux. Gifi, chantre du sexisme et de la "grossophobie" selon les réactions indignées des internautes.


Décidément, l'enseigne de distribution de produits à petits prix ne fait pas dans la dentelle. A l'automne passé, Gifi promouvait une loterie à grater dans ses murs par deux spots où un homme et une femme semblaient en plein cunnilingus pour l'un et fellation pour l'autre. Super frais pour faire la comm' de bons d'achat.

Cette fois-ci, pour l'été, la marque tourne un spot pour un jacuzzi en plastique gonflable. Et a fait appel à Benjamin Castaldi, pas non plus reconnu pour sa finesse d'esprit, et à Loana. Pour rappel, elle était devenue star de la télé-réalité suite à une scène de baiser torride dans un jaccuzzi lors du premier "Loft".

Dans un jardin, le jacuzzi en plastique gris est posé sur une terrasse, entouré de quelques projecteurs dignes d'un shooting mode. Benjamin Castaldi briefe Loana habillée en petite robe bleue à bretelles. La jeune femme qui était mince à l'époque du Loft a eu de nombreux problèmes de santé et psychologiques et elle lutte contre des kilos qui lui font mal depuis des années.

Le but est qu'elle trempe son pied dans l'eau du jacuzzi. Et dès qu'elle le fait, elle se transforme en naïade style alerte à Malibu devant un Castaldi médusé. Qui lui fait recommencer à loisir avant de la planter là en criant "Chérie, on va chez Gifi".

Consternant non ? Côté message, on retient donc que les femmes sont des objets comme les autres, que les filles minces à gros seins sont le fantasme absolu, que les filles grosses, on peut les planter sans problème et que les hommes sont... des mufles sans cervelle menés par la braguette.

Sexisme et connerie, quant tu nous tiens... Heureusement, de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux se sont indignées devant ce spot affligeant qui tourne sur les réseaux et sur Youtube. Tout ça pour du plastique.