Harcelées sexuellement, prises pour des infirmières, subissant des remarques sexistes, les chirurgiennes se rassemblent pour combattre les préjugés.

Les chirurgiennes en ont ras-le-bistouri du sexisme de leurs pairs et de la société. L'une d'entre elles, le Dr Nikki Stamp, a décidé de le faire savoir en crééant le hashtag « #Ilooklikeasurgeon », [ je ressemble à une chirurgienne, NDLR]. Dans ce milieu majoritairement masculin, les femmes doivent se battre au quotidien pour se faire accepter. Sur les réseaux sociaux, certaines chirurgiennes, comme le Dr Nikki Stamp, racontent les difficultés, les remarques sexistes, les préjugés, les situations dérangeantes, le harcèlement sexuel qu'elles subissent au quotidien.


De nombreuses femmes ont suivi son exemple, en publiant leurs photos sur Twitter.





Des hommes ont également suivi le mouvement. 

Par cette campagne relayée par les médias, Nikki Stamp espère voir des changements positifs s'opérer et encourager les jeunes femmes à épouser une voie traditionnellement empruntée par les hommes.