Magazine Fabian est déçu de quitter Koh-Lanta mais est satisfait de son expérience.

Fabian fait partie des aventuriers qui ont le plus marqué cette saison de Koh-Lanta. Malheureusement pour le Suisse, l’aventure s’est arrêtée ce vendredi. S’il s’en doutait ("Pour moi, c’était une évidence"), il se dit "déçu" de quitter Koh-Lanta aussi tôt : "Je visais les poteaux et, accessoirement, les 100.000 euros", explique l’aventurier tatoué, à l’enfance difficile. " Je suis toutefois fier de ce que j’ai accompli dans cette aventure formidable. Je suis content de la façon dont je suis sorti de Koh-Lanta , c’est-à-dire sur une phase de jeu et non sur un malentendu. Les autres aventuriers devaient trouver quelqu’un à sortir et c’est tombé sur moi."

Si c’était à refaire, choisiriez-vous une autre stratégie pour vous défendre dans l’aventure ?

"Non parce que j’ai totalement été naturel dans l’aventure. Je n’ai pas été quelqu’un que je ne suis pas. Je me rends compte que j’ai pu blesser certaines personnes comme Caroline, par exemple. Mais je suis comme ça. Quand je votais contre les aventuriers, je disais franchement pourquoi je le faisais. Donc, si c’était à refaire, j’aurais fait pareil !"

Qu’est ce qui vous a donné ce moral de battant ?

"Ma vie, tout simplement. Je suis positif et battant dans tout ce que j’entreprends. Quand je me suis engagé dans Koh-Lanta, c’était pour gagner. Je me donne les moyens de gagner. C’est un leitmotiv qui m’anime depuis toujours. C’est bien simple : je n’ai jamais voulu abandonner."

Est-ce que les nouvelles règles de début de saison vous ont déstabilisé ?

"Non, pas du tout. Je trouvais le choc des générations incroyable. Moi, je trouvais que c’était même mieux de me retrouver avec des personnes de mon âge dans l’équipe. Ce sont des personnes qui ont une vie quotidienne plutôt similaire à la mienne. On s’entraidait donc. Ça aurait été, à mon sens, plus difficile si on avait été mélangé avec des aventuriers plus jeunes. Les dialogues auraient été différents. Le fait de parler de nos enfants et de notre vie de famille les auraient peut-être gavé."

Dans un média français, vous avez dit que vous censuriez certaines scènes de Koh-Lanta avant de montrer l’épisode à vos enfants…

"Oui car j’ai eu une très mauvaise expérience lors des saisons précédentes. J’ai des enfants en bas âge et je n’ai pas envie qu’ils voient leur père se faire insulter ou se faire passer pour quelqu’un qu’il n’est pas sur le petit écran. Il y a des mots que j’ai prononcés que je ne souhaite pas que mes enfants entendent aussi. Pour les enfants, le père est un peu comme Superman. Et j’aimerais que ça reste comme ça."

Comment ont-ils réagi lorsque vous êtes rentré à la maison ?

"Quand je suis rentré, j’avais énormément maigri et j’avais des cheveux et une barbe. Mes enfants, qui m’attendaient devant la porte de la maison, ne m’ont donc pas reconnu. Ils sont venus vers moi à partir du moment où j’ai commencé à parler. Là, ils avaient retrouvé leur papa."

Aujourd’hui, êtes-vous redevenu le Fabian d’avant Koh-Lanta ?

"Pas du tout ! J’ai gardé les cheveux et la barbe. Rassurez-vous, ce ne sont plus les cheveux des Jackson Five et la barbe du Père Noël ! Je me suis fait une coupe sympa. J’ai profité de Koh-Lanta pour me faire un nouveau look." (rires)