Depuis 1959, année de leur mariage, le château du Belvédère est la résidence bruxelloise du roi Albert II et de la reine Paola. Si l’on connaît la façade du château, mystère sur la décoration intérieure que l’on dit chaleureuse et confortable. On a ainsi pu voir l’un des salons sur la photo diffusée suite à la rencontre entre les anciens souverains et la princesse Delphine, de même qu’une pièce semblant être la salle à manger lors d’une interview accordée par Albert II à Pascal Vrebos.

Le château a été construit à l’initiative d’Edouard de Walckiers qui était conseiller des Finances des Pays-Bas autrichiens en 1788. Les travaux furent confiés à l’architecte Antoine Payen qui s’inspira de la Villa Capra à Vicence en Italie avec un style palladien.

À la mort de son premier propriétaire, la demeure est vendue à Jean-Baptiste Cartinel qui l’agrandit au niveau du parc. Elle passe ensuite dans les mains de François-Philippe de Haussy, gouverneur de la banque nationale de Belgique. C’est lui qui fait ajouter des annexes et une coupole qui valent désormais au château son nom de Belvédère.

En 1867, Léopold II en voisin, achète le château où la famille royale séjourne après un incendie du château de Laeken en 1890. Le Belvédère entre dans le giron de la Donation royale en 1903. La princesse Clémentine, fille cadette de Léopold II, y habite avant son mariage avec le prince Victor Napoléon en 1909.

Au moment de l’exposition universelle de Bruxelles en 1958, il est décidé par les autorités que le Belvédère deviendra un lieu pour accueillir des délégations lors de réceptions. Le commissaire général de l’Expo 58 le baron Moens de Fernig y installe ses bureaux.

Jusqu’au mariage d’Albert alors prince de Liège, la famille royale habite ensemble au château de Laeken. Baudouin, Albert, Léopold III, Lilian, Alexandre, Marie-Christine et Esmeralda y mènent une vie de famille. La reine Elisabeth réside quant à elle au Stuyvenberg voisin.

Il est bien compréhensible qu’Albert et Paola aient souhaité avoir leur propre maison. C’est ainsi qu’ils s’établissent dans le château. Paola prenant en charge aussi l’aménagement des jardins.

C’est au Belvédère que naissent Philippe, Astrid et Laurent. Le couple y a toujours résidé même à l’époque où leur union a connu de violents orages, chacun vivant alors dans une aile.

En 1993, à la mort inopinée du roi Baudouin, on imagine que les nouveaux souverains feront le choix de s’établir à Laeken. Ils opteront pour rester “chez eux”, se rendant au château de Laeken lors des audiences et réceptions.