Comment une jeune femme, Bruxelloise travaillant auparavant dans la com, maman de deux filles et compagne d'un fou de sport s'est-elle retrouvée à faire un seule-en-scène devant 150 personnes au théâtre les Riches-Claires à Bruxelles ? On pourrait dire que c'est la magie du Zéro Déchet et l'énergie que cela peut procurer...

Depuis quelques années, Sylvie Droulans est bien connue pour son expertise dans le Zéro Déchet. Elle donne maintes conférences partout en Belgique (et à guichets fermés). Depuis la création de son blog Zéro Carabistouille qui raconte ses débuts et son chemin en famille dans le Zéro Waste, elle a désormais fondé une Académie Zéro Déchet. Fondatrice également de Réseau Vrac Belgique, elle y accompagne ses éco-héros avec succès et enthousiasme.

C'est d'ailleurs cet enthousiasme pour un mode de vie responsable, conscient de l'état du monde qui l'a certainement poussé à dépasser ses limites. "Dans ce spectacle, je suis là pour interpeller, sensibiliser, donner des solutions pratiques mais c'est du spectacle avant tout : je chante, je danse, il y a une histoire, une mise en scène, on est loin de la conférence", sourit Sylvie Droulans après sa première réussie, le 2 octobre dernier. Son objectif : "Je voulais toucher les gens, tous, même ceux qui n'ont pas mis un pied dans le Zéro Déchet. J'avais envie de passer par quelque chose de décalé qui nous questionne mais aussi de bienveillant, avec des moment émouvants mais aussi rigolos".

Pour descendre les poubelles

© Bartolomeo La Punzina

Au départ il y a son histoire vécue. Un matin de novembre 2015, en sortant ses poubelles, Sylvie prend conscience de l’empreinte écologique de ses déchets et décide d’embarquer toute sa famille (animaux compris) dans l’univers inconnu du zéro déchet.

Voilà pour la base, dans le spectacle "La revanche du Lombric" sous-titré comiquement "Le spectacle Zéro Déchet qui descend les poubelles", elle va tomber nez à nez avec un lombric bien casse-pieds qui va l'emmener, elle et les spectateurs encore plus loin !

Une comédie décalée pour sensibiliser sans culpabiliser face aux contradictions de notre société actuelle et aux nôtre aussi. Vous ne verrez certainement plus vos poubelles de la même façon (ni les vers de terre mais on en voit de moins en moins... la faute à la pollution).

> A voir le 9 octobre au CC Ganshoren dans le cadre de la journée multiculturelle, au festival I Love Sciences à Brussels Expo le 16 octobre, auSparkoh (ex-PASS), le samedi 23 octobre et le 16 novembre au CC de Seraing. Infos : https://www.larevanchedulombric.com/