Magazine Bourrée d’oligoéléments, elle est réputée pour régénérer l’organisme.

"C’est un liquide nourricier idéal pour accompagner le renouveau qui accompagne le printemps", explique la naturopathe Alexandra Goemaere.

La pleine saison de récolte est à son apogée en ce mois de mars, début avril. Et en Belgique, les récoltants sont de plus en plus nombreux à travailler ce précieux liquide qui rencontre le succès.

Mais que peut nous apporter cette sève translucide ? " La sève est le liquide nourricier du bouleau qui nourrit les bourgeons et les jeunes pousses. À la fin de l’hiver, l’arbre se gorge de toute la sève dont il a besoin ", explique la naturopathe.

Un "remède" new age pour bobo en mal de détox ? " Le bouleau est un arbre très commun dans les forêts d’Europe. Tous les peuples du Nord ont toujours utilisé la sève de bouleau à travers les âges pour se purifier ", explique Cécile Adant, pharmacienne durant de nombreuses années et devenue responsable des formations et des informations scientifiques pour Pranarôm, la société belge spécialisée dans les huiles essentielles et Herbalgem, laboratoire de gemmothérapie. "C’est l’arbre de la sagesse dans toutes les culture s", continue-t-elle, "Elle peut être recommandée à tous les âges, sans contre-indication", insiste Cécile Adant.

Cet élixir est chargé en oligoéléments et en minéraux, c’est ce qui fait son efficacité en cure. On y trouve en concentré du magnésium et du lithium qui régule l’humeur et les petites déprimes, du silicium qui fait du bien aux articulations, cheveux, peau ; du potassium pour l’équilibre du rythme cardiaque et la circulation sanguine, du calcium et du phosphore réputés pour renforcer dents et os, de la vitamine C et du sélénium qui sont des antioxydants efficaces contre le stress. Enfin, la sève de bouleau a un effet diurétique et drainant. En gros, elle purifie de l’intérieur !

Le mieux est d’en prendre pendant trois semaines, à raison d’une cuillère à soupe par jour, le matin. Elle a un goût frais quoique parfois un peu doux.

Comme elle contient 0,5 à 2 % de sucre, la sève de bouleau peut se mettre à fermenter si on ne la conserve pas au réfrigérateur

Enfin, choisissez-la fraîche et locale (elle est par exemple produite en Ardenne chez Herbalgem) et bio pour une concentration des actifs au top.