La 59ème édition de la Biennale de Venise a ouvert ses portes dans la Cité des Doges jusqu’à fin novembre 2022. Cette année, il s’agit de la Biennale d’art contemporain qui attire des centaines de milliers de visiteurs. Parmi ceux-ci, la grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg venue voir le pavillon du grand-duché.

L’épouse du prince Guillaume s’est toujours montrée très intéressée par l’art contemporain, suivant de près les expositions à Luxembourg.

Autre visiteuse royale, la reine Sonja de Norvège qui est aussi une fine connaisseuse et une passionnée, possédant même une petite collection personnelle.

La reine a inauguré le pavillon nordique où les pays scandinaves exposent à tour de rôle. Cette année et pour les premières fois, trois artistes sont mis à l’honneur.

La Biennale de Venise est devenue une fondation qui organise des événements autour de la musique, de la danse, du cinéma, de l’architecture et de l’art contemporain.

En avril 1893, la ville de Venise décida d’organiser une exposition d’art à l’occasion des noces d’argent du roi Umberto I et de la reine Margherita d’Italie, cette dernière donna son prénom à la célèbre pizza. Elle se déroula en 1895 pour la première fois avec la dénomination d’exposition internationale d’Art de la Cité de Venise.

L’exposition prend ses quartiers aujourd’hui à l’Arsenal et dans les Giardini. Ceux-ci ont été créés à la pointe de Castello à l’initiative de Napoléon Ier.

La Biennale fut interrompue de 1914 à 1920 puis de 1942 à 1948.

D’ici le mois de novembre, les membres des familles royales européennes ne manqueront pas de s’y rendre, comme le fit la reine Mathilde lors de la dernière édition.