Cette semaine, la page Facebook de la monarchie suédoise faisait un clin d’œil à l’Histoire. Il y a eu 250 ans ce 12 février que le roi Adolf Frederic de Suède s’est éteint à l’âge de 60 ans suite à un repas plus que copieux.

Appartenant à la dynastie des Holstein-Gottorp, Adolf Frederic a régné de 1751 à sa mort. De son union avec la princesse Ulrike de Prusse, il a eu quatre enfants. Son deuxième fils Karl fut le dernier souverain de cette dynastie. Il adopta le maréchal français Jean-Baptiste Bernadotte qui permit ainsi la continuité dynastique suédoise jusqu’à ce jour.

Il fut un roi qui favorisa le développement des arts et des sciences. Il fut lui-même un collectionneur de boîtes à tabac à priser.

Sa fin est pour le moins tragique. Le 12 février 1771, le souverain prend part à un dîner au Palais royal de Stock-holm qui est le moins que l’on puisse dire très copieux : caviar, hareng, soupe aux choux, homard, choucroute et champagne.

En dessert, le roi Adolf Frederic se fait servir sa pâtisserie préférée à savoir un Semla qui est une brioche typique suédoise richement fourrée et servie dans du lait chaud. Le repas fut fatal au roi qui décède des suites d’une indigestion.

La Cour a diffusé cette photo avec son portrait et un Semla ! Il est passé à la postérité comme "le roi qui mangea jusqu’à en mourir".