Les effets secondaires courants des vaccins sont connus et ont déjà été discutés en détail à de multiples reprises. Cependant, un effet secondaire non négligeable, puiqu’il peut potentiellement toucher la moitié de l’humanité, a été peu mis en lumière : il s’agit de l’impact sur les menstruations.

La vaccination peut entraîner pour certains divers effets désagréables comme des maux de tête, de la fièvre ou une grande fatigue passagère, ces effets disparaissant au bout d’un jour ou deux. Mais une anthropologue américaine a porté à la connaissance du monde un autre effet secondaire jamais évoqué : une période de menstruations particulièrement abondante. Son cas personnel l’a conduite à mener une étude sur le sujet pour avoir des retours de femmes vaccinées ayant elles aussi constaté cet ennui.

Le Dr Victoria Male, immunologiste de la reproduction à l’Imperial College de Londres, a déclaré que certaines femmes ménopausées et des personnes prenant des hormones pour arrêter leurs règles ont signalé des saignements. Elle est donc encline à penser qu’il s’agit peut-être d’une réaction physique.

La marque de sextoys Womanizer qui entend agir pour réduire le Health Gap Gender, cette inégalité entre hommes et femmes en ce qui concerne la santé, en matière de recherche sur les maux féminins notamment, a donc lancé une étude auprès de son équipe de volontaires qui testent régulièrement les produits de la marque.

Il s’est avéré que parmi les 552 femmes menstruées, 1 sur 5 a confirmé que la vaccination avait un effet sur son cycle menstruel. Chez 31 % d’entre elles, les règles étaient plus abondantes que d’habitude, et 29 % ont déclaré que leurs règles étaient plus douloureuses que d’habitude. Pour environ 22 %, le début des menstruations a été retardé de quelques jours. Dans le champ ouvert des commentaires, certains ont également signalé des pertes de sang en dehors de leur période de menstruation, ou bien des règles plus longues.

Il n’y a pas lieu de paniquer, mais pour éviter la désinformation ou l’incertitude des personnes concernées, il convient d’être informé sur cet effet secondaire possible lié au vaccin anti-Covid.