Terre de prédilection pour les milliardaires américains mais aussi des princes et des membres de l’aristocratie anglaise.

Les Bahamas, voilà une destination qui est immanquablement associée aux plages de sable blanc, aux palmiers et mer bleue. Si vous avez envie de poursuivre le rêve, la branche immobilière de la maison de vente Christie’s met actuellement sur le marché la villa de Lyford Cay sur la plage de Casuarina à Nassau pour la bagatelle de 12.500.000 $.

La maison en style colonial compte cinq chambres, sept salles de bain, une piscine,… et a surtout hébergé lors de vacances en 1993 la princesse Diana et ses fils les princes William et Harry.

L’un des gardes du corps attitrés de la princesse, Ken Wharfe, évoque ces vacances dans le livre qu’il a publié en 2017 Guarding Diana : Protecting the Princess Around the World, décrivant la villa comme un lieu bien sécurisé des regards indiscrets et comprenant à l’époque un service de sécurité privé.

Les Bahamas sont une terre de prédilection pour les milliardaires américains mais aussi des princes et des membres de l’aristocratie anglaise.

Il convient de rappeler qu’après son abdication en 1936, le roi Edward VIII d’Angleterre devenu duc de Windsor, est nommé par son frère le roi George VI (père d’Elizabeth II) gouverneur des Bahamas de 1940 à 1945. Un choix aussi dicté par le fait de l’inclinaison du duc de Windsor et de son épouse Wallis envers le régime nazi, Londres estimant qu’il valait mieux le tenir à distance.

C’est au cours de son mandat que le pays fut secoué par une affaire jamais concrètement élucidée : le meurtre de Sir Harry Oakes. Le duc de Windsor fit même venir des détectives privés de Miami. Le gendre de Sir Oakes, Alfred de Marigny, fut suspecté. Il fut condamné à quitter l’île.

India Hicks, l’une des petites-filles de lord Mountbatten, dernier vice-roi des Indes et oncle du duc d’Edimbourg, y est installée depuis près de 20 ans. Elle avait lancé une marque (qui depuis a fait faillite) vendant des objets de décoration et des vêtements dans le style des Bahamas. Elle a aussi publié différents ouvrages de décoration et a été engagée par de riches propriétaires pour l’aménagement intérieur de leurs demeures avec vue sur la mer des Caraïbes.

Son cousin Norton Knatchbull, actuel comte Mountbatten, avait quitté son épouse Penny (grande amie du duc d’Edimbourg) et le manoir familial de Broadlands (où la reine Elizabeth puis Charles et Diana débutèrent leur lune de miel) pour recommencer une nouvelle vie aux Bahamas avec sa compagne sentimentale. L’affaire tourna cependant court.

Marie Chantal Miller, mariée depuis 1995 au prince Paul de Grèce (cousin du roi Felipe d’Espagne et neveu de la reine de Danemark) est une habituée des Bahamas. Ses parents possèdent une vaste propriété où toute la famille se retrouve au moment des fêtes de fin d’année.

Les princes de Grèce retrouvent le clan des fidèles de l’île : India Hicks, la styliste Diane von Fürstenberg, le créateur de chaussures Christian Louboutin et de nombreux membres de l’aristocratie anglaise qui fuient les frimas de leur pays pour la chaleur des Bahamas.