Magazine Nicolas Aznavour a repris les rênes de la fondation de son père.

Si Charles Azanvour était plutôt pudique sur ses sentiments, il n’a jamais caché ses engagements et son soutien aux causes humanitaires. En 1988, il crée Aznavour pour l’Arménie pour venir en aide aux victimes du violent séisme qui a dévasté le nord du pays. Depuis, sa fondation, renommée Fondation Aznavour en 2016, continue l’implantation et le développement de plusieurs programmes éducatifs, sociaux et culturels dans le pays. Un projet qu’il a mené avec son fils Nicolas, qui a repris le flambeau depuis la disparition de son père.

(...)