Pour la famille royale, les réceptions du Nobel sont l’occasion de sortir leurs plus belles parures.

La cérémonie de remise des Prix Nobel 2019 s’est effectuée comme chaque année en deux temps : le Prix Nobel de la Paix à Oslo en présence du roi Harald, de la reine Sonja, du prince héritier Haakon et de la princesse héritière Mette-Marit de Norvège au cours d’une simple cérémonie et les autres Prix Nobel (économie, physique, littérature, etc.) en présence de la famille royale de Suède à Stockholm.

Depuis 1905, suite à l’indépendance de la Norvège de la Suède, il fut en effet décidé qu’Oslo accueillerait la remise du Prix Nobel de la Paix.

À Stockholm, le faste était au rendez-vous. Après les distinctions aux différents lauréats, dîner pour 1.300 convives à l’hôtel de ville. Le menu a été préparé cette année par le chef Sebastian Gibrand, médaille d’argent du Bocuse d’Or 2019 et le chef pâtissier Daniel Roos.

En entrée : caviar de Kalix (spécialité de la baie de Botnia) sur lit de concombres, chou-rave mariné, crème d’anémone et sauce au raifort. Ensuite, canard farci de chanterelles noires au thym citronné, pommes de terre à l’ail caramélisées, betteraves jaunes aux herbes, jus de canard rôti, chou milanais assaisonné de shitakes fumés et oignons rôtis à l’huile de sapin. En dessert, mousse de framboises et chocolat, crème fraîche et sorbet de framboises.

L’attention a aussi été focalisée sur les tenues et bijoux des dames de la famille royale suédoise. La reine Silvia avait fait le choix d’une imposante parure en diamants. Elle portait une élégante création drapée du styliste libanais Elie Saab. La princesse héritière Victoria coiffée du diadème de diamants "Fringe" a suscité bien des commentaires mitigés parmi les critiques de mode quant au choix de sa robe de soirée. Considérée comme une grande réussite par les uns et par une majorité comme un grand loupé. Victoria avait fait confiance au styliste suédois originaire d’Erythrée Selam Fessahaya pour cette robe noire et blanche très (trop) volumineuse.

Sa belle-sœur la princesse Sofia a en revanche recueilli tous les suffrages avec une robe en soie italienne turquoise d’Emelie Jasrell à laquelle elle avait adapté son diadème de diamants reçu lors de son mariage. La princesse avait remplacé les pointes d’émeraudes par des turquoises.

Enfin, la princesse Madeleine de Suède, venue spécialement de Floride où elle réside avec son époux et leurs trois enfants, était resplendissante dans une robe fuchsia d’Angel Sanchez, complétée par d’imposantes boucles d’oreilles de diamants et un diadème de diamants et aigues-marines de sa grand-mère paternelle la défunte princesse Sybilla.

Si un Norvège, on s’est contenté le soir même d’un dîner au Grand Hôtel d’Oslo, à Stockholm on remettait le couvert le lendemain au cours d’un dîner de gala donné par les souverains au Palais royal en l’honneur des lauréats. À nouveau déploiement des fastes de la Cour avec personnel en livrée, chandelles, diadèmes et robes longues. Cette fois-ci, les invités de la famille royale se délectèrent successivement de coquille Saint-Jacques, filet de cabillaud au four et d’une selle de chevreuil.