Magazine

Wade Robson et James Safechuck décrivent de façon crue les abus sexuels dont ils ont été victimes.

Tant Wade Robson que James Safechuck décrivent les mêmes scènes quand ils abordent les abus sexuels qu’ils disent avoir subis, ce qui ne manque pas d’être troublant. Il y a d’abord les embrassades, puis les caresses plus explicitement sexuelles auxquelles succèdent les douches en commun et les fellations réciproques. "Il aimait que je me penche en avant en écartant les fesses pour se masturber, raconte James Safechuck. Il aimait aussi que je lui caresse les tétons." "Je ne me souviens pas d’avoir eu de moments désagréables en dehors du fait de ne plus savoir faire pipi", ajoute-t-il.

Ces scènes survenaient toutes les nuits dès qu’il s’agissait de partager le lit de la star, indiquent les deux victimes. L’un d’eux ajoute que cela se passait "où que ce soit, même si ma mère dormait dans la chambre à côté". Ils détaillent les subterfuges mis en place pour ne pas se faire coincer : les enchaînements de portes qui évitent d’être surpris, les clochettes comme alarmes, les lieux isolés, etc. C’est si précis qu’on a du mal à penser que cela puisse être inventé...

(...)