Si la marque existe depuis 2009, le Vanmoof tel que nous le connaissons aujourd’hui a vu sa première version en 2014.

Avant tout, c’est un vélo reconnaissable entre tous, avec sa géométrie atypique et surtout ses phares avant et arrière qui ressortent du cadre comme deux extensions. Il y a aussi son guidon dont les deux extrémités reviennent à la manière des vieux vélos hollandais et qui est réglable en hauteur pour avoir la meilleure position souhaitée. Ensuite, les particularités du VanMoof S3, ce sont son moteur avant et son système de passage de vitesses électroniques. À notre connaissance, c’est le seul à encore pratiquer cette traction avant. Et c’est efficace !

Lors de notre test, la prise en main est rapide et les sons émis par le vélo pour annoncer la mise en marche sont plutôt originaux. Quand on commence à se déplacer, la maniabilité, le confort et la puissance sont aux rendez vous. La position de conduite est digne des vélos hollandais : contrairement à des vélos au look sportif, sur un S3, on n’est pas “couché”, le système e-shifter (vitesse automatique) est très efficace et répond rapidement aux changements de relief. Il y aussi ce gros plus qu’est le bouton “boost” . Petit bouton du coté droit qui, quand vous l’actionnez, donne le sentiment qu’un deuxième moteur se met en marche. Vous risquez d’en abuser, pour le plaisir de garder une moyenne, alors que les 59 nm de puissance du moteur sont suffisants pour bien assister le cycliste.

Les avantages de cette dernière version du VanMoof sont nombreux, notamment pour les utilisateurs d’Apple. La marque hollandaise vient de passer un partenariat avec la marque à la pomme : avec votre iPhone, vous connaissez la position de votre vélo via “Find My”. Pour apporter encore plus de sécurité contre le vol, le petit “kick lock” situé sur la roue arrière permet de bloquer votre vélo par simple pression avec votre pied; très pratique pour des arrêts de courte durée.

Comme toujours, l’autonomie restait un handicap pour ce type de vélo design mais, là aussi, VanMoof a trouvé la parade en permettant aux utilisateurs d’ajouter un “Powerbank” à l’image de ceux que nous utilisons pour les smartphones. L’usage est double puisqu’il allonge l’autonomie de la machine (de minimum 45 km) et permet de charger ce boîtier à la place d’une charge en direct sur le vélo (la batterie n’étant pas amovible).

De notre point de vue, le VanMoof est un vélo tout à fait adapté au quotidien des cyclistes de courts ou moyens itinéraires, qui apprécient l’esthétique et l’efficacité. Le prix aussi est très convaincant : avec moins de 2000 euros (sans le Powerbank), vous bénéficiez d’un engin adapté à votre taille en fonction du choix du S3 (notre essai) ou du X3 qui, avec ou sans son application, vous emmenera à votre destination sans soucis et dans les temps.

Fiche technique

Cadre  Aluminium. Couleur : Noir ou Light (bleu clair)
Poids  21 kg. Freins  À disques hydrauliques.
Taille  S3 : 170/210 cm. X3 : 155/200 cm.
Moteur Avant 250W – 59 Nm + Système Boost.transmission  Chaîne VAE, système automatique de tension, quatre e-vitesses automatiques.
Roues  28’’, pneus anti-crevaison.
Autonomie  50 à 120 km.
Recharge batterie  Charge en 4 heures. 36V – 4Ah – batterie 504Wh.
Éclairage LED avant et arrière – 40 lux. Accessoires Garde-boues compris. VanMoof Powerbank : 348€. Porte-bagages arrière : 59 €. Porte-bagages avant : 99 €.
Application  VanMoof – compatible iOS et Android.

Prix  1 998 €.
Garantie  2 ans.
Site web www.vanmoof.com