Il y a quelques jours, l'Université de Florence annonçait l'ouverture d'un nouveau master un peu spécial : une spécialisation en café. En d'autres mots, dès janvier 2022, ses étudiants pourront suivre une formation de 9 mois afin de devenir experts en café. Ils apprendront entre autres à décortiquer toute la chaîne de transformation, jusqu'à la consommation. Ce n'est bien sûr pas un hasard si ce cursus spécifique est né en Italie. La réputation de ce pays en matière de café est connue à travers le monde. Il n'empêche que cette formation n'en reste pas moins très atypique.

Nous avons donc décidé de vous dresser une liste non exhaustive des formations originales disponibles à travers les universités du monde entier. Certaines sont carrément loufoques, d'autres très sérieuses.


1. Travailler dans le cannabis

© afp

L'Université d'Oaksterdam (Californie) a décidé de se spécialiser dans un domaine très spécifique: le cannabis. Les étudiants peuvent y suivre des formations en ligne afin de tout apprendre sur le business du cannabis ou encore sa culture. A la fin d'un semestre de formation, les élèves reçoivent un certificat qu'ils peuvent valoriser sur leur CV. "Nous avons plus de 40 000 anciens élèves qui travaillent dans l'industrie du cannabis", se réjouit l'école.

En Californie, l'usage du cannabis thérapeutique et récréatif a été légalisé, ce qui permet aux élèves de travailler sans être inquiétés et de répondre à des offres d'emploi publiées parmi d'autres. Pas sûr toutefois que ce "certificat" soit vu d'un bon oeil partout à l'étranger...

2. Être un(e) sorcier(ère) reconnu(e)

© belga

Dans cette école de sorcellerie, les étudiants doivent suivre 7 modules, chacun ponctué d'un examen écrit. Après avoir réussi leurs cours en "théorie de l'énergie", "tarot", "astrologie", "médecine pour sorcier" et "magie" (et écrit un mémoire), ils reçoivent un "certificat de qualité prouvant les connaissances et compétences du sorcier ou de la sorcière". Depuis la création de cette école en ligne il y a 10 ans, le succès est toujours au rendez-vous.

3. Devenir un expert du paranormal à l'Université d'Edimbourg

© shutterstock

Vous êtes passionné de phénomènes paranormaux? Cette école écossaise est connue à travers le monde pour disposer d'une unité spécialisée en parapsychologie. Autrement dit, au cours de ce cursus, les élèves analysent quantité de phénomènes paranormaux. Mais pas seulement. Rêves prémonitoires, télépathie, rêves prémonitoires... Tout est passé à la loupe. Professeurs et élèves tentent de comprendre pourquoi certaines personnes sont plus susceptibles de vivre des expériences paranormales que d'autres. Mais également la meilleure manière de leur répondre, et d'identifier les charlatans.

4. Un maître en cornemuse

© afp

Dans toutes les académies du monde, on peut apprendre divers instruments. Mais l'Université privée de Carnegie Mellon à Pittsburgh (Etats-Unis) a décidé d'aller encore plus loin. Elle propose en effet "un programme d'études où une personne peut obtenir une formation musicale complète, ainsi qu'une instruction spécifique à cet instrument". Avant cela, il était impossible d'étudier la cornemuse à un niveau universitaire. Pour l'instant, très peu d'étudiants ont toutefois fait ce choix.

5. Développer ses connaissances en zombies

© shutterstock

En réalité, il s'agit d'un cours consacré aux zombies au sein d'une mineure dédiée à la culture pop. Une chose est sûre, l'Université de Baltimore s'adapte à son temps. Les zombies n'ont en effet jamais été aussi à la mode qu'aujourd'hui. Ils sont déclinés à presque toutes les sauces. Et quand on voit les ratés à l'écran, on ne peut s'empêcher de penser que de vrais experts en zombies pourraient rendre certaines oeuvres beaucoup plus réalistes pour le public. "Nous allons nous amuser avec les zombies, mais nous allons également leur donner un regard sérieux dans différents contextes, comme celui du progrès américain", a déclaré le professeur Blumberg, chargé de ce cours.

6. Spécialiste des dictionnaires et glossaires en espagnol

© belga

Selon l'UNED, une université espagnole, la demande de dictionnaires augmente dans le monde hispanique, tout comme celle des lexiques, dont le développement n'a pas atteint celui d'autres pays comme la France ou la Grande-Bretagne. Suivre ce master apportera donc la rigueur nécessaire à cette fonction, et contribuera à parfaire les connaissances linguistiques des étudiants. S'il ne trouve pas de métier dans ce domaine ultra spécifique, l'étudiant pourra toujours, selon l'université, poursuivre des activités de recherche.

7. Une hyper spécialisation en droit de la montagne

© afp

Si certaines formations peuvent prêter à sourire, ce n'est pas le cas de celle-ci. Là encore, elle peut paraître surprenante pour les non avertis, mais cette formation unique en Europe, a été créée afin de répondre à une vraie demande. Au cours de ce Master en "droit de la montagne" dispensé à l'Université de Grenoble, les étudiants sont mis au faite des institutions de la montagne, du droit des sports, des assurances autour des activités en montagne...

Un cursus de niche bien utile pour régler les affaires juridiques autour des incidents ayant eu lieu à la montagne.

8. Pro de Jay-Z, Beyonce ou Lady Gaga

© afp

Il ne s'agit pas ici d'une formation à proprement parler, mais plutôt de cours entiers consacrés aux stars. Et notamment à Jay-Z à l'Université de Georgetown (Etats-Unis). "C'est un gars qui est monté tout en haut, qui se transforme constamment et utilise son propre génie pour se frayer un chemin dans un monde qui n'a pas été fait pour un homme noir comme lui. J'ai donc voulu regarder son art, sa conscience sociale, son inventivité et son imagination poétiques, et son engagement politique dans le monde", a détaillé le professeur Michael Eric Dyson dans une interview.

Dans d'autres universités, on peut retrouver des cours sur Beyonce afin d'illustrer le féminisme afro-américain, sur Lady Gaga et la sociologie de la célébrité, sur les Simpsons ou Harry Potter. Si ces cours consacrés à une seule personne ou oeuvre peuvent paraître surprenants, ils sont moins loufoques qu'ils n'y paraissent puisqu'ils illustrent à chaque fois un phénomène de société qui mérite d'être mis en lumière.

9. Parler Klingon ou Dotrakhi

© shutterstock

A l'Université de San Diego, les élèves peuvent suivre un cours de linguistique sur les langues inventées. Parmi celles-ci, on peut notamment citer le klingon (Star Trek), le sindarin (Seigneur des anneaux) ou encore le dothraki (Game of Thrones). Créer un cours sur ces langues n'était en réalité qu'une conséquence logique du travail réalisé par leurs inventeurs. Ceux-ci font en effet tout pour rendre ces langages les plus réels possibles, en créant leur propre grammaire et conjugaison. Devenir un expert dans ce domaine pourrait mener les étudiants tout droit dans le milieu du cinéma.

10. Gestionnaire de bowling professionnel

© shuttesrtock

Jusqu'il y a peu, l'Université de Vincennes (Etats-Unis) organisait un cursus réservé au monde du bowling. Malheureusement, faute d'élèves, il a dû être annulé. Pourtant, dans les années 90, beaucoup de gens se ruaient sur cette formation qui apprenait à gérer un bowling. On pouvait notamment y apprendre le fonctionnement des machines qui ramassaient et replaçaient les quilles. Corey Umbrello est l'un des derniers à avoir obtenu son diplôme en gestion de bowling. "Avec le recul, je me sens vraiment chanceux d'avoir pu en faire partie", a-t-il déclaré, se réjouissant que l'équipe universitaire de bowling, elle, était maintenue.