Art, histoire, féerie, culture pop ou gastronomie, il y en aura pour tous les goûts dans la station balnéaire, cet été. Trois bonnes raisons d'y faire un petit tour.


1. Le Crystal Ship

© D.R

La ville d’Ostende a été prise d’assaut par le street art lors du Crystal Ship, le festival d’art dans l’espace public qui s’est tenu à la fin du printemps. Les artistes ont laissé derrière eux 40 chefs-d’œuvre - pour certains monumentaux - qui ornent les façades de la ville. À l’aide d’une carte, disponible gratuitement via l’Office du tourisme, partez à la découverte de cette galerie à ciel ouvert lors d’une promenade pédestre de 8 km ou à coups de pédales sur 25 km.

2. Le Mercator

© D.R

Ce trois-mâts, symbole de l’histoire maritime belge, prit la mer pour la première fois en 1932. Navire-école, servant à la formation des apprentis officiers, le Mercator effectua également diverses missions scientifiques. Transformé en musée en 1961, le bateau a fait l’objet de grandes réparations récemment. Depuis le 28 mars dernier, il a repris sa place dans le port d’Ostende. Entrée 5 €.

--> www.zeilschipmercator.be

3. Disney Sand Magic

© D.R

Cette année, le fameux festival de sculpture de sable, réputé dans le monde entier, vous plonge dans la féerie de Disney à l’occasion du 25e anniversaire du parc Disneyland Paris. Les personnages de Disney, Pixar, Marvel et Star Wars ont été mis en scène sur la grande plage pour l’occasion. Jusqu’au 10 septembre. Entrée 12 €.

--> www.sculpturesdesable.be


Reine des plages

Léopold II, le roi bâtisseur, s’attacha à faire d’Ostende une station mondaine, une capitale d’été du Royaume. La ville fût ainsi rapidement surnommée plage des Rois ou reine des plages. Différentes infrastructures attestent encore de cette époque, tel que l’hippodrome Wellington, l’un des derniers en Belgique à accueillir des courses de chevaux, tous les lundis. Une occasion unique de se plonger dans l’atmosphère captivante des rendez-vous hippiques.

Dans un registre nettement plus contemporain, les fans du chanteur Marvin Gaye, apprécieront le Marvin Gaye Midnight Love Tour. La star de la soul s’est installée à Ostende en 1981. C’est ici qu’il créa son tube planétaire Sexual Healing. Équipé d’un iPod - disponible à l’Office du tourisme - vous parcourez la ville au son de l’artiste et découvrez différentes capsules vidéos documentaires sur la vie du chanteur et son œuvre.

Autre personnalité incontournable de la ville d’Ostende : James Ensor. Le peintre habita la cité balnéaire et s’en imprégna dans son œuvre, en attestent les nombreuses références à Ostende présente dans ses tableaux. La promenade Le parfum d’Ostende vous propose de partir à la découverte de l’artiste et de sa vie dans la ville à l’aide d’un audioguide. La Maison James Ensor, maison où l’artiste résida et installa son atelier, vous fait pénétrer dans son univers. Vous y découvrirez sa collection de marionnettes, de poupées et de masques qui évoque son style. Par contre, ce n’est pas ici que vous verrez ses œuvres, seulement des reproductions. Les toiles originales de l’artiste font partie de la collection permanente du Mu. ZEE, le centre d’art de la ville consacré exclusivement à l’art belge de 1850 à nos jours. Outre James Ensor, les amateurs pourront y admirer des œuvres de Léon Spilliaert et Constant Permeke, entre autres.

Dans un registre plus historique, la balade Ostende pendant la Grande Guerre vous emmène - à l’aide d’un iPod - sur les pas de l’Ostendais, Charles Castelein. La promenade, d’une durée 1h30 environ, est basée sur le journal intime de cet employé du tram, qui avait 52 ans en 1914.

Le domaine provincial Raversyde, vous plonge dans la Seconde Guerre mondiale. S’y trouve l’une des parties les mieux conservées de l’Atlantikwall, la célèbre ligne de défense allemande. Promenez-vous dans plus de soixante bunkers, postes d’observation et positions d’artillerie, ainsi que dans les deux kilomètres de galeries ouvertes ou souterraines qui constituait cette partie du mur de l’Atlantique. Le domaine abrite également la seule batterie côtière allemande de la Première Guerre mondiale encore conservée.

Impossible de passer par Ostende sans faire un détour par le marché aux poissons. La criée, qui se situe entre la gare et le bord de mer, est incontournable pour ceux qui souhaitent goûter au poisson frais ou aux crevettes pêchées le matin même. Il est ouvert tous les jours. Mais attention, il dépend des sorties des pêcheurs en mer, qui peuvent être annulées par gros temps. À ce titre, la sole à l’Ostendaise est le plat incontournable de la région, à déguster dans la plupart des restaurants.

Enfin, ne quittez pas Ostende sans avoir assisté au festival de feux d’artifice. Tous les lundis jusqu’au 14 août et le mardi 15 août, des artificiers venus d’horizons divers et variés s’affrontent devant un jury professionnel. Une compétition qui fera, sans conteste… des étincelles !


--> Office du tourisme Ouvert tous les jours de 9h à 19h jusqu’au 31 août. Monacoplein, 2 à 8400 Ostende. Tél. : 059/70.11.99 - www.visitoostende.be