Magazine

Des images à la fois poétiques, à la fois dérangeantes...

Difficile de s'imaginer tout ce qu'on jette quotidiennement dans la poubelle. Alors, pour nous interpeller sur notre société de consommation, un photographe lillois a décidé de nous l'exhiber en images via un projet artistique. Antoine Repessé a donc accumulé, avec l'aide de 200 amis, les ordures ménagères de quatre années. Résultat : 70 m³ de déchets ont envahi sa maison, de la cave au grenier jusque fin 2015.

La mise en scène des photos est artistique. On y voit ses modèles immergés dans des flots d'emballages, de bouteilles, boîtes et autres détritus du quotidien, en rapport avec la pièce dans laquelle ils se trouvent. De beaux clichés, mais qui déstabilisent. L'objectif ? Remettre l'humain à sa place, lui montrer sa petitesse à côté de celle de ses ordures. L'impact est immédiat. En une seule image, on comprend les enjeux actuels de notre surconsommation. D'ailleurs, une fois son projet « 365 Unpacked » terminé, Antoine Repessé a redistribué à des structures de recyclage ses 1600 bouteilles de lait, 800 kg de papier journal, 4800 rouleaux de papier toilette, etc. Aujourd'hui, il ne reste plus que les paquets de cigarettes vides car ils sont compliqués à recycler.

Pour voir son travail, cliquez ici.