Du coup, son boy-friend décide de l’accompagner en tournée…

LOS ANGELESÀ la vue de ses clips, on se doutait déjà un peu que ce n’est pas trop sur les grandes déclamations poétiques et les débats philosophiques que Rihanna misait pour meubler ses longues soirées d’hiver. Et on vient d’en avoir la confirmation via le client britannique qui a eu la surprise de voir débarquer en coup de vent la diva pendant qu’il cherchait à parfaire ses connaissances sur la souplesse des tenues en latex.

Entre deux concerts, au lieu de se rendre dans les boutiques de mode les plus chères de la planète comme la plupart des stars mondiales, la bombe chantante a en effet préféré faire un petit crochet par un… sex-shop, histoire de faire quelques menues emplettes.

Selon le client, qui s’est confié au Sun, elle savait exactement ce qu’elle voulait, elle n’a eu besoin d’aucun conseil pour choisir ses accessoires .” Qu’il ne s’est pas privé de détailler, bien évidemment. Elle aurait donc dévalisé les rayons des sex-toys, des bougies, des huiles de bain, des menottes et même de la lingerie plus que sexy trouée de partout. Coût de son passage éclair de cinq minutes dans la boutique coquine : 1.150 euros !

Soit nettement plus que le minimex. Mais à ce tarif-là, le résultat est garanti. La preuve : son nouveau boy-friend, Dudley O’Shaugnessy, aurait soudainement changé d’avis et décidé, en fin de compte, de faire des concessions romantiques et d’accompagner la Barbadienne de 23 ans de son cœur en tournée…



© La Dernière Heure 2011