Un scandale rondement mené. Depuis qu'elle s'est reconvertie en gourou lifestyle, Gwyneth Paltrow enchaîne les polémiques. Oeufs vaginaux controversés, bougies aux odeurs de parties intimes... l'actrice de 49 ans ne se refuse rien avec sa marque Goop. Cette fois, l'ex de Chris Martin a mis sa sulfureuse réputation à profit pour des raisons bien moins commerciales.

"Doublées en laine d'alpaga"

Gwynelth Paltrow a récemment provoqué une vague d'indignation en proposant "The Diapér", un pack de douze couches de luxe au prix de... 120 dollars. "Nos nouvelles couches jetables sont doublées de laine d'alpaga vierge et maintenue à l'aide de cristaux d'ambre reconnus pour leurs facultés à nettoyer les émotions", pouvait-on lire sur le site. De quoi se faire étranger n'importe quel parent. 

Il s'avère que tout cela était un coup monté pour dénoncer les taxes imposantes sur ces produits d'hygiène de première nécessité. "Si le fait de considérer les couches comme un produit de luxe vous met en colère, alors le fait de les taxer comme tel devrait aussi", a écrit l'actrice sur Instagram au sujet de ce "faux produit" pour éveiller les consciences. La démarche a été saluée. Gwyneth 1 - détracteurs 0.