Manaudou, Géraud, Henin... Ces sportives devenues consultantes

Elles ont brillé comme sportives et se sont essayées aux commentaires. Être consultante n’est pas toujours évident mais cela semble constituer une certaine suite logique dans leur carrière.

Nathalie Dumont
Sportives consultantes
©AFP / Belga / D.R. / Gustine Gilles/FTV

Elles ont brillé comme sportives et se sont essayées aux commentaires. Être consultante n’est pas toujours évident mais cela semble constituer une certaine suite logique dans leur carrière.

Justine Henin 

Henin
©Belga

Reine de la terre battue parisienne à quatre reprises, Justine Henin a effectué son retour à Roland-Garros en 2012 derrière le micro en devenant consultante pour France Télévisions et la RTBF. Une première expérience qu’elle avait répétée l’année suivante avant de retrouver ses marques en 2015 sur le service public français. À l’époque ce nouveau retour de la Belge n’avait pas fait que des heureux chez les fans de la Française Tatiana Golovin qui avait occupé cette place.

Marion Rousse

Rousse
©D.R.

En cyclisme, le rayon dames est rarement en pleine lumière mais il n’empêche que pour ces sportives, la télé offre une autre opportunité. À l’image de Marion Rousse, 26 ans. Née dans une famille de cyclistes et épouse de Tony Gallopin, coureur pro, la jolie blonde qui n’a de rousse que son nom a rangé son vélo au placard à 24 ans alors qu’Eurosport l’avait déjà remarquée sur les podiums, l’ancienne championne de France remettant un prix lors de chaque étape. L’atout charme pour ces suiveurs.

Céline Géraud

Rousse
©Gustine Gilles/FTV

Son dada, c’était le judo mais ses combats, Céline Géraud (48 ans) les mène désormais devant la caméra chaque dimanche pour Stade 2, l’émission sportive hebdomadaire du service public français. Championne d’Europe en 1984 et vice-championne du monde deux ans plus tard, la maman de Margaux, Anouk et Sasha a gravi les échelons médiatiques à France Télévisions depuis ses tous débuts en 1993. La judoka a alors accroché plusieurs cordes à son arc : le Dakar, le Tour de France, les Jeux Olympiques. La journaliste s’est alors muée le temps de quelques saisons en animatrice sur TF1 où elle a présenté L’Île de la tentation (2005-2008). Depuis 2013, elle a retrouvé ses premières amours en reprenant les rênes de Stade 2 et les commandes d’autres émissions sportives.

Laure Manaudou

Manaudou
©AFP

Ancienne sirène des bassins olympiques, Laure Manaudou a retrouvé une petite place sous les cinq anneaux depuis 2015 en tant que consultante pour France Télévision. À la première réussie pour les championnats d’Europe en 2015 ont suivi le championnat du monde en 2016 et surtout les Jeux Olympiques à Rio. L’événement brésilien aura été chargé en émotion puisque c’est en larmes que la compagne de Jérémy Frerot félicitait en direct son frangin, Florent, pour sa deuxième place du 50 m nage libre.

Tatiana Golovin

Golovin
©D.R.

La Française n’a pas marqué autant le circuit international de la petite balle jaune qu’Amélie Mauresmo mais l’ancienne joueuse de tennis de 28 ans a réussi avec brio ce passage vers le micro depuis 2009. La Française d’origine russe avait alors été repérée par Daniel Bilalian pour endosser ce nouveau costume alors qu’elle devait ronger son frein en dehors des terrains. Finalement, la jeune maman d’Anastasia, née en 2015, n’a pas refermé cette porte et est devenue depuis ses premières apparitions un visage bien connu des grands rendez-vous tennistiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be