Christine Boutin prend la défense de "Jésus" dans un tweet... sans se rendre compte que c'était le footballeur qui était critiqué

L'ancienne ministre, fervente catholique, a confondu sur Twitter le joueur de foot "Gabriel Jesus" avec "Jésus Christ".

Christine Boutin prend la défense de "Jésus" dans un tweet... sans se rendre compte que c'était le footballeur qui était critiqué
©AFP

En commentant sur Twitter la prestation de Gabriel Jesus lors du match de Premier League qui opposait Manchester City à Arsenal dimanche, cet internaute ne pensait sûrement pas se faire reprendre par une ancienne ministre. "Mais vraiment à quoi sert Jesus?", s'indignait-il alors avant que Christine Boutin, visiblement plus croyante que passionnée de sport, le tacle. " Et vous? Qu'avez-vous fait pour stopper les désastres? Jesus nous laisse libres et c'est un énorme cadeau. Tout cela n'est que le résultat que de nos lâchetés, négligences, paresses,...", a-t-elle rétorqué.

 

 
L'auteur du message n'a pas hésité à lui signaler son erreur : " Je parle du joueur de Manchester City lâchez ma veste et passez une bonne journée", a-t-il répondu à Christine Boutin qui n'en était pas à sa première bourde sur les réseaux sociaux. En 2019 son tweet face à l'incendie de Notre Dame, conclu par un smiley faisant un clin d'oeil, avait déjà suscité de vives réactions.
La tweetosphère n'a encore une fois pas tardé à plaisanter de ce quiproquo et à le détourner comme à son habitude.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be