Paul Belmondo, le fils de Jean-Paul Belmondo, pleure le décès de son mentor

Il a rendu hommage à une personnalité qui a beaucoup compté dans sa vie de sportif automobile.

Paul Belmondo, le fils de Jean-Paul Belmondo, pleure le décès de son mentor
©BELGA/D.R.

La nouvelle est tombée mercredi. On apprenait le décès de Jean-Paul LIbert à l’âge de 67 ans. Businessman actif dans le marketing, il a participé à 12 reprises comme pilote aux 24 heures du Mans 1980 et 1997, notamment au côté du Belge Pierre Dieudonné. En passionné d’endurance qu’il était, il a pris le départ des 24 heures de Daytona, aux États-Unis, autre épreuve mythique des sports moteurs.

À l’annonce de la disparition de Jean-Paul Libert, Paul Belmondo a rendu un hommage plus qu’appuyé à celui qui était son mentor. “Au revoir Jean-Paul grâce à toi je suis devenu pilote de F1 te voilà parti trop vite TIP Jean-Paul Libert”, a-t-il écrit sur Instagram. Rappelons que le fils de Jean-Paul Belmondo a en effet piloté en Formule 1, même si sa carrière y fut brève. Par la suite, il a monté sa propre écurie Paul Belmondo Racing et participé aux 24 heures du Mans à de multiples reprises entre 1985 et 2005, et au Dakar notamment.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be