Booba se dit traqué par les services secrets à cause des influenceurs : “Je suis dans un combat de vie ou de mort”

Dans un entretien exclusif accordé au Parisien, le rappeur français explique pourquoi il est en guerre contre les influenceurs et se sent menacé.

Booba se dit traqué par les services secrets à cause des influenceurs : “Je suis dans un combat de vie ou de mort”
©AFP

S’il flingue à tout-va sur les réseaux sociaux, Booba est plus avare de déclarations faites à la presse. À trois semaines de son concert au Stade de France le 3 septembre, il s’est cependant confié en exclusivité au Parisien.

Dans cet entretien fleuve, le rappeur français explique pourquoi il est parti en guerre contre les influenceurs. “Ces gens ne sont pas que des arnaqueurs, ils sont dangereux”, dit-il en donnant des exemples de coups fourrés qui lui ont été faits. Il les traite de menteurs professionnels et affirme qu’ils sont protégés. “Quand je me fous de Gims, de Kaaris, c’est bon enfant, on s’amuse, mais là je m’attaque à de gros enjeux financiers, des gens bien placés. Et c’est parti en couilles… C’est un film.”

L’affaire ne s’arrête pas là selon B2O. “Ils ont engagé des services secrets. Je me retrouve avec des filatures, un traqueur GPS sous ma voiture.” Il raconte avoir démasqué un faux clochard fouillant dans ses poubelles, lui avoir pris son téléphone et avoir compris en fouillant dedans qu’il est victime d’un coup monté. “Je suis dans un combat de vie ou de mort. Leur but, je pense, était de me piéger, pour que je revienne en prison, en me mettant de la drogue ou je ne sais quoi.”

Sa crainte, c’est d’être pris la main dans le sac. “Si je me fais attraper avec de la drogue, comme j’ai la carte verte (de résident américain, depuis huit ans), je suis coupable de felony (Ndlr : délit), je vais en prison et je suis expulsé. Je perds mes enfants…” Booba est installé à Miami depuis huit ans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be