Tom Holland quitte les réseaux sociaux: "Je me laisse prendre et je pars en vrille lorsque je lis des choses à mon sujet en ligne"

Comme bien d’autres stars, il désire protéger sa "santé mentale".

Tom Holland quitte les réseaux sociaux: "Je me laisse prendre et je pars en vrille lorsque je lis des choses à mon sujet en ligne"
©D.R.

De Selena Gomez à Taylor Swift, en passant par Jennifer Lawrence, Millie Bobby Brown, Jennifer Aniston, Kristen Stewart, Kate Winslet, Lizzo, Lorde, Kelly Mary Tran, Daisy Ridley, Lena Dunham, Chrissy Teigen, Harry Styles, Ed Sheeran, Alec Baldwin ou Zayn Malik, on ne compte plus le nombre de célébrités en froid avec les réseaux sociaux. Souvent au point de s’en écarter, provisoirement ou définitivement, et de fournir des conseils de prudence à leurs fans.

À cette longue liste, il faut désormais ajouter le nom de Tom Holland. Le dernier interprète en date de Spider-Man, âgé de 26 ans, qui partage la vie d’une des stars les plus suivies au monde sur Instagram, Zendaya (150 millions de followers), vient d’annoncer à ses 67,7 millions d’abonnés sur Instagram (en plus des 7,4 sur Twitter) son intention de prendre du recul par rapport à ses comptes.

"Bonjour et au revoir…", écrit-il lors d'un "bref retour sur Instagram". "Je fais un break dans mon utilisation des médias sociaux pour ma santé mentale, mais je me sens obligé d'y venir pour vous parler de Stem4. Stem4 est l'une des nombreuses organisations caritatives que The Brothers Trust est extrêmement fier de soutenir - et j'aimerais prendre un moment pour mettre en lumière son fantastique travail." Il est à souligner que le Brothers Trust, qui s'est donné pour mission de récolter des fonds pour aider des œuvres caritatives, a été fondé par ses parents, Nikki et Dom Holland.

Applications supprimées

Par ailleurs, il a détaillé dans une vidéo les raisons de sa décision. "Je me mets en pause des réseaux sociaux pour ma santé mentale parce qu'Instagram et Twitter sont trop stimulants, trop accablants. Je me laisse prendre et je pars en vrille lorsque je lis des choses à mon sujet en ligne. Au final, c'est très préjudiciable pour ma santé mentale, donc j'ai décidé de prendre du recul et de supprimer ces applications."

Le post a été visionné plus de 17 millions de fois, et "liké" par 45 500 personnes. À méditer.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be