Le prétendu fils caché de Charles III refait surface après la mort d'Elizabeth II: "Je me sens rejeté"

Son supposé fils a pris la parole.

R.P.
Le prétendu fils caché de Charles III refait surface après la mort d'Elizabeth II: "Je me sens rejeté"
©AFP

Il n'a pas dit son dernier mot. Ces derniers mois, l'actualité de la famille royale britannique est ponctuée par les sorties ahurissantes de Simon Dorante-Day. Cet Australien affirme à corps et cri être le fils de Charles III et Camilla Parker Bowles. Il a profité du décès d'Elizabeth II pour redonner de la voix à sa vérité.

"Il y a eu une discussion entre un juge, moi-même et son avocat au sujet du statut juridique de Charle pour si le monarque est protégé par la loi ou est au-dessus de la loi. Et la réponse à cela était non", a confié celui qui réclame un test ADN à son supposé paternel au média 7News. Aujourd'hui, il a notamment du mal à digérer le fait que William ait hérité du titre de prince de Galles dans le cadre de la succession. "Il donne à William un titre comme ça, eh bien, où est ma réponse ? Où est mon test ADN ? Si vous n'êtes pas mon père, alors prouvez que vous ne l'êtes pas. Je me sens rejeté. Charles a obtenu ce qu'il voulait : il a obtenu le trône, il a obtenu sa femme, il a tout obtenu", a-t-il pesté.

Simon Dorante-Day, adopté en Angleterre alors qu'il était âgé de dix-huit mois, affirme que son certificat de naissance a été modifié pour y faire apparaître de faux noms en lieu et place de ceux de ses "vrais" parents. Ses grands-parents adoptifs, Winifred et Ernest, auraient travaillé pour la reine d’Angleterre et son mari. Les bases d'une folle théorie.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be