Agathe Lecaron raconte: "J’ai fait une descente d’organes…"

Agathe Lecaron revient sur l’échec des audiences de MasterChef.

MASTERCHEF
©Nathalie GUYON

"J'ai plusieurs théories, explique l'ex-animatrice de RTL-TVi, désormais présentatrice de MasterChef sur France Télévisions et AB3, à France Info. Peut-être qu'on l'a programmé un tout petit peu trop tôt. Peut-être que les gens n'avaient pas envie de regarder quelque chose, aussi chaleureusement, à l'intérieur. C'est peut-être plus un programme d'automne".

Agathe Lecaron poursuit ensuite, de manière cash, sur les raisons plus plausibles des faibles audiences du programme culinaire qui a vu la Belge Samira se hisser jusqu'en finale (mais elle a été contrainte d'abandonner). "On a eu une concurrence ultra-rude. C'est vrai qu'on n'a pas eu de bol, car Mask Singer, le mastodonte de TF1, encore plus fort que The Voice, est tombé en face." L'animatrice de La Maison des maternelles n'avait pourtant pas calculé la chose. "Je vous avoue que j'étais contente, je me disais qu'il n'y aurait pas Koh-Lanta. Et mon mari (François Pellissier, directeur général adjoint Business et Sports du Groupe TF1, NdlR) m'a dit, cet été : 'Oui, enfin, ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'autre marque…', d'une toute petite voix, conclut-elle sur France Info. Il m'a fait comprendre qu'il y aurait un gros truc en face et j'ai commencé à faire une descente d'organes… donc je pense que ça n'a pas aidé. Il y a eu des matchs de foot… pas mal de choses." Les deux époux travaillant pour des chaînes concurrentes, ils sont en effet tenus au secret professionnel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be