La reine Elizabeth II gravement malade à la fin de sa vie ?

La souveraine ne serait pas morte de vieillesse selon de nouvelles révélations.

La reine Elizabeth II est décédée ce jeudi 8 septembre. Elle sera enterrée 9 jours après sa mort.
La reine Elizabeth II est décédée ce jeudi 8 septembre. Elle sera enterrée 9 jours après sa mort. ©AFP

Le 8 septembre dernier, la reine Elizabeth II décédait à l'âge de 97 après plus de 70 ans de règne. Si sur son certificat de décès la souveraine est officiellement morte de vieillesse, la réalité serait toute autre selon Gyles Brandreth, un ami proche de la défunte reine et du défunt prince Philip, disparu lui en avril 2021.

Dans son livre Elizabeth : An intimate portrait, l'auteur explique que la reine souffrait en réalité d'un cancer, une maladie qu'elle aurait gardée secrète. "J'ai entendu dire que la reine avait développé une forme de myélome - un cancer de la moelle osseuse - qui pourrait expliquer la fatigue, la perte de poids et les problèmes de mobilité qu'on lui connaissait dans les dernières années de sa vie", écrit-il dans son livre, des propos rapportés par le quotidien The Sun.

"Les symptômes les plus fréquents sont les douleurs osseuses, dans le bassin et le bas du dos principalement. C'est une maladie qui touche surtout les personnes âgées (...) Il n'y a pas de traitement efficace mais il existe des médicaments qui aident", poursuit Gyles Brandreth. Des informations à ne pas prendre pour acquises puisque la famille royale n'a jamais mentionné une quelconque maladie chez la souveraine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be