Pablo Andres: “Je me voyais déjà pleurer sur la Grand Plazze en accueillant nos Diables qui ramènent la coupe à la maison”

Après la haine, la tristesse et la déception, l’humoriste proche de nos Diables lance un message vidéo positif à tous les supporters -mais aussi aux joueurs et au coach Martinez- sur ses réseaux sociaux. “Le foot, c’est la chose la plus importante après les choses importantes fieu !”

Pierre-Yves Paque
 Pablo Andres commence à bien connaître nos Diables rouges.
Pablo Andres commence à bien connaître nos Diables rouges. ©Capture d’écran/Youtube Pablo Andres

”Comme tout le monde, je suis écœuré et triste de cette élimination…”, débute ainsi Pablo Andres dans sa vidéo sur les réseaux sociaux et que de nombreux fans des Diables Rouges attendaient. Comme tout le monde, je suis dégoûté, car le voetbal c’est plus qu’un sport pour nous. C’est plus qu’une passion, c’est de l’émotion pure qui explose dans nos veines. Le foot, c’est la chose la plus importante après les choses importantes fieu !” Et l’humoriste, très proche des Diables Rouges (il venait encore de faire un live avec eux durant ce mondial), de poursuivre. “Comme tout le monde, je suis déçu car je rêvais de voir nos diables aller jusqu’au bout. Comme tout le monde, je suis déçu car je me voyais déjà pleurer sur la grand plazze en accueillant nos diaaap qui ramènent la coupe dorée… j’ai la haine fieu !!!”

”On a gagné par le passé, aujourd’hui on perd ensemble les gars”

Pablo Andres garde toutefois les pieds sur Terre et soutiendra son équipe quoiqu’il arrive. “Mais autant on a gagné par le passé, autant on perd ensemble les gars. Car n’oublions pas que cette génération, elle nous a fait vibrer. Je suis sûr que je n’étais pas le seul, hier, debout sur mon sofa à hurler comme un goret (mettez là au fond nom djeu mettez-la au fond !!!) et ça fait du bien de se sentir vivant comme ça. Alors j’en vois déjà se délecter, ceux qui critiquent comme toujours, qui soulignent que le négative, moi, je fais partie de ceux qui voient le positif. Et moi, je vois une génération dorée qui n’a pas fini de briller ! On oublie trop vite qu’on est un si petit pays avec tellement de talent ! C’est déjà exceptionnel ! Alors on va continuer à rêver ! Alors, du fond du cœur, on vous remercie les gars de nous faire vivre tout ça depuis des années ! Merci à toute l’équipe.”

Martin Charlier, alias Kiki L’Innocent : “On a tous perdu une partie de nous aujourd’hui”

Et le supporter des Diables de conclure sur le coach. “Et ma dernière phrase elle est pour toi Roberto ! Muchas gracias para todo et comme le disait un célèbre poète hispanique : Un, dos, très ; Un pasito pa’lante María. Un, dos, très un pasito pa' atrás (snif). J’ai aucune idée de ce que ça veut dire mais c’est beau fieu ! Comme tout ce que tu nous a apporté Roberto et comme tout ce que vous nous avez apporté les diap et que vous allez nous apporter encore très bientôt. Rendez-vous à l’Euro… Hasta luego muchachos !”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be