2023, la grande année de réjouissances pour la famille royale de Jordanie

Pour présenter leurs vœux 2023, le roi Abdallah et la reine Rania de Jordanie ont posé en compagnie de leurs quatre enfants le prince héritier Hussein, la princesse Iman, le prince Hashem et la princesse Salma.

Régine Salens
2023, la grande année de réjouissances pour la famille royale de Jordanie

Il s’agit d’une "dernière" puisque la famille va s’agrandir avec les mariages du prince héritier et de la princesse Iman.

2023 sera en effet une année de grandes réjouissances pour la famille royale hachémite. Âgé de 62 ans, le roi Abdallah qui règne depuis le 7 février 1999, célébrera le 10 juin prochain ses noces de perles à savoir ses 30 ans de mariage avec la reine Rania. À cette époque, les noces avaient eu un certain faste en raison du fait qu’Abdallah était le fils aîné du roi Hussein mais cependant pas son héritier. Le destin d’Abdallah et Rania bascula quelques jours avant la mort du roi Hussein qui décida de changer sa succession en écartant son frère le prince Hassan (prince héritier pendant 33 ans) au profit d’Abdallah.

La Cour a annoncé que le prince héritier Husssein convolera le 1er juin avec Rajwa Khaled bin Musaed bin Saif bin Abdulaziz Al Saif de nationalité saoudienne. Les fiançailles ont eu lieu à Riyad dans la famille de la jeune femme. La reine Rania n’a pas caché son immense joie, indiquant qu’elle avait prié comme toutes les mères pour que son fils rencontre l’âme sœur et qu’elle ne pouvait dès lors pas être plus comblée.

Le dernier mariage d’un prince héritier en Jordanie a été célébré en mai 2004. Ce mois de mai fut d’ailleurs un mois qui vit la tenue de trois mariages de princes héritiers : Frederik de Danemark, Felipe d’Espagne et Hamzah de Jordanie. Depuis la montée sur le trône du roi Abdallah, Hamzah était devenu prince héritier conformément aux dernières volontés de son père le roi Hussein. Il épousa une cousine la princesse Noor avec qui il eut une fille mais le mariage se solda en 2009 par un divorce. Hamzah se vit retirer son titre d’héritier fin 2004. À ce moment, le roi Abdallah justifia son choix afin de permettre à son demi-frère, né du quatrième et dernier mariage d’Hussein de Jordanie avec la reine Noor, de ne pas avoir d’entraves dans sa vie. En 2021, coup de théâtre avec l’arrestation de plusieurs dignitaires et la mise en résidence surveillée du prince Hamzah accusé d’avoir voulu déstabiliser le royaume avec l’aide d’un pays étranger à savoir l’Arabie-Saoudite. Un an plus tard, après la médiation du prince Hassan de Jordanie, le prince Hamah faisait une courbe rentrante et demandait pardon. Mais un mois plus tard, nouvelle déclaration de ce dernier, pointant du doigt la corruption dans le pays et sa décision de ne plus être prince. Abdallah de Jordanie trancha : Hamzah n’aura plus droit au chapitre mais continuera à vivre en résidence surveillée, entretenu par la cassette personnelle du roi.

Enfin, la princesse Iman s’unira avec Jameel Alexander Thermiotis un jeune homme travaillant dans la finance à New York, né au Vénézuela et d’origine grecque, s’étant converti à l’Islam. Après une année 2022, bien chahutée quant à la stabilité de la dynastie, 2023 laisse entrevoir une période plus sereine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be