"Si tu pars, je te coupe en morceaux": en larmes, Adeline Toniutti (Star Ac'), victime de violences conjugales, se confie sur TF1

Outre son accident qui a "brûlé" sa voix, la prof de chant de la promo 2022 de la Star Academy revient sur l'enfer qu'elle a vécu avec son ex-compagnon violent. C'était ce dimanche, dans Sept à Huit.

Pierre-Yves Paque
Adeline Toniutti
Adeline Toniutti ©TF1

Adeline Toniutti, une voix sortie de l'enfer, tel était le nom accordé au portrait de la coach vocale de la 10e saison de la Star Ac' ce dimanche sur TF1 dans Sept à Huit. Issue d’une famille modeste, l’artiste est ainsi revenu sur le terrible accident -en inhalant des gaz toxiques qui s’échappent d’une cheminée défectueuse- qu’elle a vécu en décembre 2014. En larmes.

" J'ai même honte de le dire, j'avais envie de mourir"

"ll y a une fêlure qui fait que les isolants thermiques, l’aluminium, fondent et ça émane des gaz toxiques. Je m’endors soprano colorature et je me réveille aphone", résume ainsi la Soprano Rock'n'roll qui avait ainsi brûlé sa voix. En larmes, en se rappelant en détails les opérations, elle renchérit sur la suite éprouvante où elle sombre suite à l'annonce qu'elle ne chanterait plus jamais. "J'ai même honte de le dire... J’ai fait de l'anorexie, j'avais envie de mourir, je perds le sens de ma vie vraiment, je me sens très handicapée parce que quand je parle. J'entends une voix qui n'est pas moi. À ce moment-là, je n’ai plus de travail, plus d’avenir, plus de revenus. Quand on perd sa voix, on perd sa vie."

"Si tu pars, je vais t'enterrer là où personne ne te retrouvera"

Et avec son compagnon de l'époque, la descente aux enfers sera "pire" poursuit-elle. "Tentative de suicide et tout ça." Il commence en effet à la violenter, explique-t-elle au micro d'Audrey Crespo-Mara. . "Au début, il me rabaisse. Il me dit : 'Tu ne sers à rien, tu ne travailles pas. En plus, tu fais la pute quand tu sors.' Après, c’est une première gifle. "

Entre mauvais souvenirs et violences, Adeline détaille les coups qui pleuvent régulièrement. Elle savait que ce n'était pas normal mais, "terrorisée", elle vivait avec cette menace permanente qui plane au-dessus de sa tête. "Si tu pars, je te coupe en morceaux, je creuse un trou dans un bois et je vais t’enterrer là où personne ne te retrouvera, même pas tes parents."

Une double peine donc pour l’artiste : "En fait, les gens pensent que je maigris parce que je n’ai plus de voix, mais je maigris parce que je n’ai plus de voix, ni de voie. Je ne sais plus où aller."

Adeline va alors reprendre sa vie en main grâce à une amie. "Adeline, il y a un truc qui ne va pas, c’est au-delà de ta voix. Puis, elle me demande : 'Est-ce qu’il te frappe ?' Et je ne réponds pas parce que je n’ose pas lui dire oui. Elle me dit : ' Adeline, tu veux finir sur un fauteuil comme ta grand-mère ?' Et à ce moment-là, je ne sais pas ce qui se passe, je sens ma colonne vertébrale qui se hérisse comme un chat et je me dis que je peux encore me prendre en main. Je n'ai plus de voix, mais j'ai encore deux jambes pour partir. Et là, j'ai pris le téléphone, j'ai appelé SOS Femmes battues, et je suis partie."

Vue récemment dans "Camille & Images" ou encore "Le Grand Concours spécial pièces jaunes" sur TF1, Adeline Toniutti semble avoir repris une revanche sur la vie. Aujourd’hui, elle possède une école de chant donne cours. "En aidant les autres, je me suis redonné un sens à ma vie. Voir leur sourire, leur enthousiasme et à quel point ils sont heureux quand je les aide à chanter ou aller mieux avec leur voix, ça me remplit."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be