Michel Sardou à propos de la militante écologiste Greta Thunberg : “Elle n’est pas très nette, elle me fait un peu peur…”

Invité sur BFM TV, le chanteur a été fidèle à lui-même en répondant aux questions des journalistes. C’est-à-dire très cash.

Michel Sardou a Forest National le 18 Novembre 2004
Michel Sardou promet bien des surprises à ceux qui assisteront à sa nouvelle dernière tournée: "Sur les intros, la façon d'orchestrer les chansons, de les mettre en scène..." ©Bernard Demoulin

Il est comme ça Michel Sardou, cash. Ça lui a valu des déboires par le passé, d’être pointé du doigt et d’avoir collé dans le dos une réputation de réac' et de misogyne. Mais à 75 ans, on ne le changera plus. Et de son côté, il assume. On en a encore eu la preuve avec sa venue sur le plateau de BFM TV mercredi pour parler de son inattendue nouvelle tournée.

Il n’a pas été question que de ses concerts venir pendant l’heure où il était l’invité de la chaîne. Le chanteur a aussi été questionné sur des sujets d’actualité comme la réforme des retraites qui agite la France en ce moment ou encore la classe politique, le féminisme et l’écologie. Dans un cas comme dans l’autre, il n’a pas gardé sa langue en poche. “Les féministes m’emm*rdent”, a-t-il déclaré jugeant que le mouvement MeToo était dangereux tout en affirmant qu’il n’était pas misogyne. Même constat en ce qui concerne Éric Zemmour : “Il m’emm*rde ! C’est trop facile de dire : 'Tout va changer s’il n’y a plus d’immigrés'. C’est ridicule ! Qu’on fasse peut-être un tri, à la limite…”

”Elle est remontée comme une pendule”

Quant aux écologistes, il les a manifestement dans le collimateur. “Je pense que tout le monde est écolo… On n’a pas envie de pourrir le monde, de voir ces horreurs. […] Mais j’en fais pas une arme d’attaque. J’aime l’écologie, j’aime pas l’écologie politique. Ils parlent de tout sauf de l’écologie”, a-t-il déclaré sur BFM TV avant de dire ce qu’il pense de Greta Thunberg, la militante écologiste suédoise, porte-étendard du mouvement. “Celle-là, elle n’est pas très nette, elle me fait un peu peur… Elle est remontée comme une pendule !”

Il ne s’est pas fait plus d’amis du côté des environnementalistes quand il a évoqué son mode de déplacement en tournée. “Moi, je prends l’avion privé quand je suis en tournée. Des fois c’est très long, je suis obligé de prendre un avion.”

Il a également chargé la secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts, Marine Tondelier qui veut une France sans milliardaires et s’en est prise en particulier à Bernard Arnault. “Qu’on dise attention aux produits toxiques qu’on met dans l’alimentation ou l’agriculture, qu’on pense à lever le pied sur les gaz de schiste, oui ! Mais là elle ne parle pas d’écologie, elle dit qu’elle veut la peau de Bernard Arnault. Mais elle est c*n ! Bernard Arnault fait travailler des milliers de personnes”, a martelé le chanteur.

”Vous allez en prendre plein la gueule !”

Qu’on partage ou non ses points de vue, un constat s’impose : le nouvelle tournée de Michel Sardou fait recette. “En 8 heures, ils ont vendu 100 000 places. Ça ne m’était jamais arrivé. Peut-être que (les gens) m’aiment bien, je peux pas dire autre chose”, a-t-il fait remarquer. Au total, ce sont déjà 200 000 places qui ont été vendues.

Quant au spectacle en lui-même, Michel Sardou l'annonce sans détour : “Vous allez en prendre plein la gueule ! Sur les intros, la façon d’orchestrer les chansons, de les mettre en scène…”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be