Leurs apparitions publiques attirent toujours l’attention des médias

C’est dans l’intimité familiale que le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella de Monaco, les jumeaux du prince Albert et de la princesse Charlène ont soufflé leur première bougie jeudi dernier.

Le matin, ils accompagnaient leurs parents à une visite d’un marché de Noël, attirant comme toujours toute l’attention médiatique.

À leur naissance au Centre hospitalier princesse Grace, voici un an, c’est une nouvelle vie de famille tant attendue par le prince Albert qui a commencé. Marié en 2011 à l’âge de 53 ans avec l’ancienne nageuse sud-africaine Charlène Wittstock, il réalisait enfin son grand rêve de fonder une famille même s’il avait déjà deux enfants reconnus, et aussi d’assurer la continuité dynastique du Rocher.

Depuis, les petits princes ont fait quelques apparitions publiques, notamment lors de la Fête nationale le 19 novembre. On put alors constater qu’ils étaient sur le point d’accomplir leurs premiers pas.

En raison de travaux au Palais princier, Jacques et Gabriella ont vécu depuis cet été en grande partie au domaine de Roc Agel sur les hauteurs du Rocher dans les Alpes-Maritimes, vaste domaine de la famille Grimaldi acheté en son temps par le Prince Rainier et qui est devenu sous l’impulsion du prince Albert un véritable laboratoire de culture bio.

Albert de Monaco qui a participé à Paris à la Cop 21, est un grand militant de défense de l’environnement. Il se réjouit que dans les cuisines du palais on prépare des plats à base de produits frais de son potager et dans un récent entretien déclarait attendre patiemment que ses enfants soient un peu plus grands pour être davantage au contact de la nature et aller chercher comme lui le faisant petit garçon des œufs frais tous les matins au poulailler du domaine.

Les bonheurs simples d’un prince heureux père de famille.