Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et l'adage s'applique également avec l'immobilier. Sylvester Stallone vient d'en faire les frais, alors qu'Adele en a allègrement profité. Quelques mois après son grand retour, la diva britannique s'est en effet offert l'ancienne villa de luxe de "Rocky" à prix cassé. 

La légende du cinéma en demandait au départ 110 millions de dollars, mais les offres peinaient à arriver malgré la beauté des lieux. C'est finalement la chanteuse qui a raflé la mise ne déboursant "que" 58 millions de dollars, soit 51 millions d'euros environ. Surplombant Beverly Hills, le domaine s'étale sur 3,6 hectares et offre une vue incroyable sur la Cité des Anges. Comme le rapporte Vanity Fair, le voisinage est lui aussi cinq étoiles puisque l'on y trouve notamment Denzel Washington, The Rock, Justin Bieber, Mark Wahlberg et Sofia Vergara. Déjà l'affaire de l'année ?