Après avoir été licencié pour faute grave par l'Olympique de Marseille, Adil Rami a souhaité adresser un message aux supporters du club phocéen.

En l'espace de quelques mois, la vie professionnelle et personnelle ont basculé pour le footballeur Adil Rami. Sa séparation avec Pamela Anderson a fait couler beaucoup d'encre et les internautes se sont régalés avec les révélations inattendues de Pamela Anderson concernant la "double vie" du défenseur marseillais. 

Quelques semaines plus tard était licencié du club de l'OM pour faute grave car il avait séché un entraînement sans avertir la direction du club pour participer à l'émission Fort Boyard. Selon le quotidien L'Equipe, le défenseur central de 33 ans aurait refusé un chèque de 1,2 millions d'euros de la part du club phocéen suite à son licenciement sur la base de quatre mois de salaire et a préféré se livrer dans un message vidéo.  

"Je voulais faire passer un petit message aux supporters, à l'éthique du club, très important. Pour moi, ce sont les supporters, les joueurs, les gens qui travaillent dans l'ombre pour l'OM : je leur souhaite bonne chance, je leur dis merci pour les belles saisons passées ensemble. Même si je suis désolé, triste de la saison que j'ai pu leur apporter. Mais en tout cas, je continuerai à les supporter. Et on parle bien de l'OM", 

Le joueur est ensuite revenu sur son état psychologique. "J'essaye de garder le moral, d'avancer. Je reste optimiste. Je me sens très très bien physiquement. Je suis libre et déterminé (...) Le plus important c'est le football. J'ai envie de retrouver une équipe. Je sais que je suis bien entouré. J'ai mes agents qui regardent, ont beaucoup d'appels, et j'ai eu la chance de parler avec des présidents. Donc on attend tranquillement et on va voir. Je ne sais pas encore si je vais rester en France. Mais que ce soit en France ou à l'étranger je suis partant pour du combat. Je ne suis fermé à rien. Je n'attends qu'une chose c'est de retrouver un club et de montrer que je suis toujours là".

Un message qui sert également, on dirait, au joueur, de faire sa propre pub du jour pour attirer les convoitises....