Entre un garde du corps vengeur et la production de sa téléréalité qui dément l’arnaque, les rumeurs vont bon train.

"Les équipes de L’incroyable famille Kardashian ne filmaient pas au moment des faits, a déclaré la chaîne E ! - qui diffuse et produit sa téléréalité - dans un communiqué. Notre priorité, pour le moment, est le bien-être de Kim. Nous sommes tous très heureux de savoir Kim hors de danger et nous lui envoyons - à elle et à sa famille - tout notre amour."

Suite à son agression, où elle a été ligotée et dépouillée de 10 millions de dollars dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, la bimbo n’a pas encore souhaité réagir publiquement. Surtout que le Daily Mail se moque de la non-couverture de l’événement par les médias français (à part Le Parisien), que son mari Kanye West a annulé tous ses concerts pour rester à son chevet ou encore que d’autres personnalités s’insurgent contre cette affaire. À commencer par Faustine Bollaert, animatrice de M6 qui a laissé ce commentaire son son compte Facebook. "Je suis révulsée par tous les commentaires que je lis aujourd’hui sur son agression sur les réseaux sociaux. Entre les vannes sexistes, les moqueries douteuses et les insultes ultra-violentes, on dépasse les limites."

Les Pink Panthers, principaux suspects

Si les sœurs Kardashian sont les cibles favorites des voleurs, qu’en est-il de leur sécurité ? Pascal Duvier, le garde du corps de Kim n’était pas là au moment des faits car la starlette lui avait demandé de surveiller ses deux sœurs Kourtney et Kendall Jenner, de sortie dans un club parisien. Et il compte bien venger sa patronne, quitte à en faire une histoire personnelle. "Nous avons des infos, des pistes, et nous allons vous retrouver. Ça, je vous le promets… Vous vous en êtes pris à la mauvaise personne."

Malgré des failles évidentes dans son entourage (les cambrioleurs semblaient beaucoup trop bien informés), les suspects numéro 1 seraient les Pink Panthers (les Braqueurs du Siècle) selon le Daily Mail. Ce gang, nébuleuse criminelle originaire des Balkans, aurait conduit plus de 380 vols à main armée depuis 1999. Cette organisation internationale de braqueurs serbes spécialisés dans le vol de bijoux de luxe a même emprunté son nom à la comédie culte de Blake Edwards, la fameuse Panthère Rose.

Mais à force de sex-poser sans cesse sur les réseaux sociaux avec ses bijoux tout en disant où elle se trouve, c’est aussi un peu lancer une invitation à se faire cambrioler, non ?