Thomas Vergara, le petit ami de Nabilla, est sorti de l’hôpital. Son avocat prend la parole.

"Quand il a reçu ce coup de couteau, il a eu deux objectifs, explique l’avocat de Thomas Vergara, à sa sortie de l’hôpital Georges Pompidou. Le premier, c’est de la protéger (Nabilla, NdlR). Et deuxièmement, de n’avoir comme interlocuteur que la justice." Maître Thierry Fradet ajoute à la presse : "Il a été extrêmement déçu par un certain nombre de déclarations qui ont été faites, notamment par son entourage. Il a été traîné dans la boue. Il l’a vécu comme un scandale. D’ailleurs, c’est un vrai scandale la manière dont il a été traité."

Refusant de parler aux journalistes, le jeune homme de 28 ans (soigné depuis vendredi après avoir été poignardé au niveau du cœur et du thorax) s’est rapidement rétabli et compte raconter dans les prochains jours à un magistrat "exactement et précisément ce qu’il s’est passé" dans la nuit de jeudi dernier. D’ici là, il a décidé de se reposer dans le sud de la France, auprès de sa maman, en attendant le verdict et la confrontation de couple.

Nabilla, une déte-nue pas comme les autres

"Les surveillants font en sorte que la détenue spéciale ne soit pas au contact des autres pour éviter les tensions", explique un représentant syndical à 20 Minutes. Le seul moment de la journée où Nabilla peut se dégourdir les jambes, c’est pour sa promenade. Mais là encore, les précautions sont de mise. "On appelle ça bloquer un étage , poursuit le représentant. "Quand on décide d’accorder une heure de promenade à Nabilla, on fait rentrer toutes les autres dans leurs cellules. Une fois que l’étage est clean, elle peut alors sortir." Traitement VIP pour la pénitentiaire qui, entre SMS désespérés et crainte de suicide, se retrouve depuis samedi à la maison d’arrêt pour femmes de Versailles ? "C’est un peu compliqué pour les personnels qui doivent gérer cette situation. C’est dur également pour la détenue en question car, isolée des autres, elle ne peut participer à aucun atelier ni aucune formation…" Pas de cours de coupure (euh de couture) donc pour Nabilla…