"Cher papa". Ainsi commence la longue lettre récemment reçue par Albert II de Monaco et qui agite le Rocher. Une adolescente brésilienne de 15 ans, dont la mère a intenté une action en justice à l'encontre du Prince, y décrit son mal-être à son père présumé. Le courrier écrit à la main en portugais, d'abord publié par le média allemand RTL, a été traduit par le site francophone Histoires Royales.

"Quand j’avais cinq ou six ans, je n’arrêtais pas de demander à ma mère où tu étais et pourquoi tu n’étais pas avec nous, parce que j’ai des amis qui ont toujours leurs deux parents avec qui jouer, mais je n’ai jamais eu de réponse de sa part", y lit-on. "J’en souffre, je ne comprends pas pourquoi j’ai grandi sans père, et maintenant que je t’ai trouvé, tu ne veux pas me voir", ajoute celle qui assure "souffrir en silence" pour ne pas "embarrasser" sa mère de 34 ans qui vivrait actuellement en Italie. La missive, envoyée depuis Rio de Janeiro, serait arrivée à Monaco le 24 septembre dernier.

Les avocats d'Albert II ont d'ores et déjà balayé les accusations à l'encontre de leur client, évoquant une stratégie qui s'apparente à du chantage. Le prince monégasque est déjà père de deux enfants illégitimes, Jazmin Grace et Alexandre Grimaldi, nés en 1992 et en 2003 de mères différentes.