Miss Belgique 2008 a dû s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Huy pour s'être présentée avec 40 minutes de retard au bureau de vote


HUY Le ministère public a requis, mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy, une amende de 300 euros contre Alizée Poulicek, Miss Belgique 2008, pour ne pas avoir rempli sa fonction d'assesseur lors des élections du 7 juin dernier au bureau n°6 du canton de Huy. Miss Belgique 2008 a dû s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Huy pour s'être présentée avec 40 minutes de retard au bureau de vote. Lorsqu'elle s'était présentée, le bureau était déjà en nombre pour effectuer sa mission et la jeune femme avait été invitée à rentrer chez elle.

Cette dernière n'avait ensuite pas répondu aux convocations de la police pour s'expliquer et n'avait pas honoré la transaction de 250 euros proposée par le parquet.

Elle a expliqué mercredi au tribunal n'avoir jamais reçu le moindre document.
"Je suis arrivée avec dix minutes de retard et le président m'a signé une décharge", a-t-elle expliqué.

Le parquet a considéré que les explications de l'ancienne Miss ne constituaient pas des justifications susceptibles d'amener un acquittement et a demandé à ce qu'elle soit condamnée à 300 euros d'amende, soit la peine maximale.

En pleurs, Alizée Poulicek a sollicité une suspension du prononcé. Le jugement est attendu le 4 novembre prochain.

© La Dernière Heure 2009