PARIS Dans Je ne suis pas du tout celle que vous croyez , Amanda Lear balance sur les hommes politiques. Comme Berlusconi : “Je n’étais pas son type. Lui, il aime les gros machins avec des poils sous les bras. Les Italiennes quoi ! ” François Mitterrand ? “T ous mes potes me voyaient déjà à quatre pattes à l’Elysée ! Mais il ne s’est rien passé. J’étais pourtant prête à fermer les yeux et à penser à la République ! ” Sacré tempérament.



© La Dernière Heure 2009