Jusqu’au 9 janvier prochain, jour de l’élection diffusée en direct sur AB3, découvrons nos 30 finalistes à Miss Belgique 2016. Aujourd’hui, Amy Courtens. SMS MB14 au 6665.

Si certains lui trouvent quelques kilos en trop et un style de garçon manqué, Amy l’assume totalement. "Une Miss a toujours les cheveux longs, je ne voulais surtout pas être dans le stéréotype du concours", insiste la première dauphine de Miss Limbourg (finalement élue officiellement Miss Limbourg suite au désistement de cette dernière). "Avant l’élection, j’étais venue avec des extensions mais je les ai finalement enlevées car ce n’est pas moi. Ma personnalité est d’avoir les cheveux courts." Désignée comme telle par le comité, cette jeune Hasseltoise de 19 ans est surtout vue comme LA femme fatale, selon les médias du nord du pays. Pétillante, éminemment sympathique et célibataire, son caractère bien trempé fait mouche auprès de nombreux spécialistes. "Je travaille dans l’horeca, dans un café sport pour être précis. Je connais donc toutes les phrases typiques de drague… Mais avec moi, ça rentre dans une oreille et ça sort de l’autre."

Hobbys ? "Chanter (avec sa sensuelle voix rauque, elle a d’ailleurs subjugué tout le monde durant le voyage égyptien en interprétant, sans fausse note, du Adele ! NdlR.) et l’équitation."

Qualité ? "Je pense être un peu hors du commun. On verra bien si cela paie… Je suis un livre ouvert aussi, et je suis très sociable, je parle beaucoup. C’est pourquoi je perds souvent ma voix (sourire) !"

Défaut ? "Impulsive. Je saute assez vite sur les buffets, par exemple (sourires) !"

Une bonne Miss Belgique, selon elle ? "Une Miss doit avoir la possibilité de donner un peu de punch autour d’elle. Que sa sympathie soit communicative."