Avis de tempête pour la famille Van Laeken. Après Roméo Elvis en tête des tendances sur Twitter mardi suite aux accusations d’agression sexuelle dont il fait l’objet de la part d’une femme, c’était ce matin au tour d’Angèle d’être emportée dans le tourbillon. Son nom faisait le plus bruisser le réseau social au petit oiseau siffleur avant que son frère ne reconnaisse les faits.

La chanteuse a été prise à partie par de nombreux internautes qui la sommaient de “balancer ton frère”. On ne comptait plus les messages en ce sens sur son compte Instagram : “Angèle, sale collabo, balance ton frère”, “Balance ton Roméo, c’est pour quand cette chanson ?”, “Balance ton reuf !!!”, “Je crois que ton frère a fait une bêtise avec une meuf. Faut balancer ton frère”, “Il va falloir balancer le frérot maintenant pour rester crédible ? Sinon plus personne ne t’écoutera sur le sujet des violences faites aux femmes. Du courage.”

© INSTAGRAM

Les critiques ne s’arrêtaient pas aux allusions à la chanson “Balance ton quoi”, l’un des tubes de la sœur de Roméo Elvis. Parmi les messages, ils étaient nombreux à faire référence à la prise de position d’Angèle lundi, lorsque le rappeur français Moha la Squale a lui aussi été accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. “Alors, tu dénigres toujours la présomption d’innocence maintenant que ton frère est dans la sauce ?”, lui adresse un internaute.

 En effet, elle avait relayé sur son compte Instagram les propos d’une autre chanteuse, Pomme. Celle-ci avait écrit : “Juste une petite mise au point pour les partisans fervents de la présomption d’innocence : elle serait légitime dans un système où la justice ferait son travail, prendrait les plaintes des victimes, et où le patriarcat n’existerait pas. Est-ce le cas ? Non.”


Ce matin, cependant, l’interprète de “Flou” a reçu le soutien d’une partie de la twittosphère qui tente de remettre l’église au milieu du village. “Je ne sais pas vous mais moi je vois qu’il y a quand même un giga problème quand Roméo Elvis est accusé de pas mal de choses malsaines et la personne qui se trouve en TT (dans la tendance Twitter, NdlR.), c’est principalement Angèle. Vous trouvez ça normal ?” D’autres trouvent pitoyable de tenter de casser le combat mené par la chanteuse en la liant aux agissements - supposés puisque la présomption d’innocence est la règle - de son frère. D’autres encore déplorent qu’Angèle soit désormais au cœur de la tempête tandis que Roméo Elvis a disparu des radars. “Il agresse, elle est harcelée”, peut-on lire sur Twitter.


Roméo Elvis ayant publié un message dans lequel il reconnaît les faits et fait son méa culpa, Angèle a publié une story sur Instagram: "De la même manière que je me bats aux côtés des femmes et des minorités négligées, je condamne les actes qui vont à l'encontre de mes principes. C'est d'autant plus important qu'il s'agit d'un proche et heurtant de l'apprendre ainsi. Une prise de conscience globale est à venir et un changement des mentalités s'impose encore, toujours et partout.  C'est tout ce que je souhaite."

Pendant ce temps, le rappeur belge n'est pas ménagé sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter où il est à nouveau en tête des tendances.