Nouveau rebondissement dans le divorce interminable qui oppose Brad Pitt à Angelina Jolie. Si leurs six enfants, Maddox, Pax, Zahara, Sholih, Knox et Vivienne, ont longtemps été au coeur de toutes les discussions, l'affaire qui traîne depuis 2016 vient de prendre une autre tournure.

"Les enfants ont déjà été utilisés pour blesser Brad"

Les avocats de l'actrice de Maléfique viennent en effet de déposer de nouveaux documents qui pourraient s'avérer compromettants pour Brad Pitt. Si le contenu exact n'a pas filtré, il s'agirait de "preuves factuelles" de violences domestiques, corroborées à la fois par Angelina Jolie et ses enfants. Maddox, Pax et Zahara, qui sont aujourd'hui majeurs, pourraient être appelés à témoigner au tribunal.
À la lumière de ces accusations, un proche de l'acteur a tenu à le défendre dans les colonnes de Us Weekly. "Au fil de ces quatre dernières années, un certain nombre de déclarations d'Angelina ont été examinées et considérées comme non étayées. Les enfants ont déjà été utilisés par Angelina pour blesser Brad, et il s'agit encore de ce même type de comportement. Cette fuite de documents organisée par sa quatrième ou cinquième équipe d'avocats a été faite pour blesser Brad", peut-on y lire.