Le fils d'Alain Delon a été condamné par la cour d'appel de Paris à verser 12.000 euros à Laeticia Hallyday, révèlent nos confrères du Figaro

L’affaire remonte au 5 avril 2018. Johnny Hallyday est décédé cinq mois plus tôt. Le magazine VSD fait des révélations sur une potentielle relation entre Laeticia Hallyday et Sébastien Farran, l'ex-manager de Johnny.
Sous la publication du fameux réseau social Instagram d'un cliché où ils apparaissent proches, Anthony Delon avait alors lâché  'ça fait trois ans'. Certains lui reprochaient de se mêler de la vie privée des autres. "Sérieusement, vous pensez que je raconte des conneries pour aider. C’est pas sérieux. Je suis tombé sur cette photo et j’ai commenté en fonction de ce que je sais. J’ai autre chose à faire que de me balader sur insta juste pour raconter des mensonges pour l’un ou l’autre camp" , se défend-il.

Laeticia Hallyday avait assigné Anthony Delon en référé le 23 avril 2018. Ce dernier avait été condamné à verser 8.000 euros à Laeticia pour préjudice moral et 2.000 euros pour l'article 700 du Code civil. Une condamnation confirmée un an plus tard par la cour d'appel de Paris, qui a également estimé que cette peine devait être augmentée, Anthony Delon étant une personnalité publique et sous-entendant ainsi être en possession de réelles informations sur la vie privée de Laeticia Hallyday, à savoir que la relation entre Laeticia Hallyday et Sébastien Farran aurait débuté avant la mort du rockeur.