Le footballeur français a posté dimanche une photo de lui en "Harlem Globe Trotter", grimé en noir. On lui reproche d'être raciste.

Le chouchou des Français vient de commettre un impair. Pour une soirée déguisée, il s'est déguisé en joueur de basket américain des années 70 et 80, les célèbres Harlme Globe Trotters : coupe afro et maillot jaune oversized. 

Et il a posté cette photo de lui tout souriant orné de la légende "Back to the 80's" accompagnée d'une fleur illustrant le Flower Power certainement. C'est ce que l'on appelle une «blackface», soit un Blanc qui se maquille en Noir en exagérant la couleur foncée de la peau. Et cela passe très mal car cette pratique est jugée totalement raciste, venant des périodes escalavagistes, ségrégationnistes et coloniales aux Etats-Unis et en Europe. Une avalanche de commentaires a suivi, faisant remarquer plus ou moins avec virulence que se "déguiser en Noir" c'est se moquer ouvertement du peuple africain et montrer une méconnaissance de l'histoire, bref, d'être raciste...

Des arguments qui ont fait bondir Pierre Menès qui a volé au secours du footballeur d'un tweet dimanche soir.


Griezmann a répondu dans un autre tweet à ses détracteurs en expliquant qu'il voulait rendre "hommage" à des sportifs qu'il admirait. Mais la polémique a continué de plus belle. Il a alors supprimé les deux tweets et s'est excusé en reconnaissant sa maladresse...