Une enquête a été ouverte fin janvier 2021 suite aux accusations de Coline Berry à l'encontre de son père. Elle accuse Richard Berry d'inceste. Si l'enquête suit son cours, Richard Berry a toujours nié les accusations de sa fille.

Auditionnée par les enquêteurs en février, Coline Berry était invitée sur Europe 1 ce mercredi matin pour parler de cette affaire.

Elle est tout d'abord revenue sur les propos de son père qui nie les faits: "C'est compliqué pour n'importe quelle personne coupable d'avouer. Il y a d'abord le déni et le fait de discréditer la personne qui vous accuse."

Elle explique également que porter plainte n'a pas été chose facile: "Il y a un moment donné où il n'y a plus d'autre solution. C'est difficile de libérer cette parole. C'est la peur, la peur de mon père, la peur de blesser la famille. C'est le continuum d'une souffrance qui ne fait que s'additionner au fil des années. (…) Je me suis vraiment sentie obligée de faire ça."


"Il m'a demandé pardon"

"Si j'en suis là, c'est que je n'attendais plus rien de lui. J'ai compris qu'il n'était pas capable de répondre à ma demande de reconnaissance des faits. On est dans un paradoxe d'amour et de souffrance, c'est toujours mon père et je l'aime. Ce n'est pas parce qu'on faits des choses monstrueuses, qu'on est un monstre", ajoute-t-elle.

Lorsqu'elle déclare avoir tendu la main "des dizaines et des dizaines de fois" à Richard Berry, le journaliste lui demande si elle est prête à pardonner son père: "Bien sûr. Je lui ai toujours dit que j’étais prête à lui pardonner. D'ailleurs il m'a demandé pardon mais là il nie les faits en bloc, mais ce n'est pas la réalité. Il a du mal à assumer."