Le photographe est dans la tourmente depuis qu'il a été identifié par plusieurs médias comme le "photographe mondialement connu" qui aurait violé Flavie Flament lorsqu'elle avait 13 ans. Deux autres femmes accusent aujourd'hui également David Hamilton.

Dans des témoignages recueillis par le site français L'Obs, deux femmes disent avoir été elles aussi victimes de David Hamilton au Cap d'Agde. Elles auraient été approchées dans les années 80 par le photographe, qui voulait réaliser des clichés des deux jeunes filles.

Lors d'une première séance, où une des deux jeunes filles se retrouve seule avec David Hamilton, le malaise se fait vite sentir. "David me soufflait dans l’oreille : Tu sais garder un secret ?", se souvient-elle.

Le témoignage continue et s'enfonce dans la perversité. Le photographe aurait confié à l'une des deux femmes qu'elle avait de la chance d'avoir été choisie, alors que "tu n'es pas si belle."

Dans les deux cas, le même mode opératoire aurait été appliqué par David Hamilton : des caresses de plus en plus pressantes, une tête qui se retrouve entre les jambes et très vite, une pénétration.

L'une des deux femmes a porté plainte pour viol 10 ans plus tard. Le photographe a nié en bloc et le dossier a été classé sans suite.

De temps à autre, les femmes voient encore passer une photo d'elles, nues, sur la toile. Une situation qu'elles ne supportent plus.

"C’est insupportable de voir qu’il se sert de nous encore ! Regardez ces regards ! Ah ces fameux regards mélancoliques hamiltoniens ! Mais vous savez maintenant pourquoi ils étaient mélancoliques !", déplore-t-elle.