Normalement, il enchaîne les cures de désintox et les tribunaux. Mais cette fois, Pete Doherty a réglé une affaire à l’amiable, celle du plagiat concernant sa chanson, Baddie’s Boogie , dont une phrase vient d’un poème de 1983 écrit par un punk inconnu, Nick Toczek. Pete Doherty vient de lui verser 13.000 euros. “C’est fou car si Pete Doherty avait juste pris son téléphone et appelé pour me demander d’utiliser mes paroles, j’aurais dit oui, crédite-moi et c’est tout” , a réagi Toczek.



© La Dernière Heure 2012